Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le diable dans les contes populaires

Auteur : Gérard Bardon

Le conte populaire est un conte oral traditionnel et communautaire. Il a longtemps régi la création et la circulation des histoires. C’est en fait la littérature de nos ancêtres, il a présidé les veillées de nos campagnes depuis la nuit des temps jusqu’aux années 1950. Il a aujourd’hui presque disparu. Fort heureusement, à la charnière des XIXe et XXe siècles, quelques érudits passionnés de notre folklore ont pris soin de transcrire ces contes à l’écrit, ce qui leur a permis de venir jusqu’à nous, malgré le profond bouleversement de nos sociétés rurales qui ont rompu la transmission séculaire de ces contes par le bouche-à-oreille. Dans cette tradition orale, le diable était très présent ; des fois il s’agissait d’un Diable dupé, ou d’un Ogre stupide. Le conte disait les aventures d’un garçon ou d’un homme futé qui, par son astuce et sa persévérance, se joue de la méchanceté et de la bêtise de l’autre : un diable sans aucune connotation religieuse, un ogre stupide ou bien un fermier despotique qui l’emploie ou tente de lui nuire. Mais des fois, le conte nous rapportait un diable triomphant et terrifiant, emprunt de symbolique religieuse…
Ce sont toutes ces manifestations du Diable dans la tradition orale que Gérard Bardon nous propose de découvrir.