Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le dictionnaire des sciences humaines

Auteur : Jean-Francois Dortier

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Sociologie, Societe

Editeur : Sciences humaines editions, Auxerre, France

Prix : 49.00 / 321.42 F

ISBN : 978-2-912601-25-4

GENCOD : 9782912601254

  • Les presentations des editeurs : 06/08/2006

900 entrees Ce dictionnaire encyclopedique met a la portee de tous, les concepts (acteur, conscience, education nouvelle, positivisme, etc.), les auteurs (Pierre Bourdieu, Charles Darwin, Michel Foucault, etc.), les mots de la culture contemporaine (banlieue, bioethique, placebo, etc.) qui forment le corpus actuel des sciences humaines.

Un dictionnaire humain Presentee a partir d’exemples vivants, chaque notion est accompagnee d’un historique et d’une description de ses differents usages selon les disciplines.

Des encadres Des coups de projecteur focalisent sur un sujet ou un exemple
L’effet cocktail party, L’ecran rend-il violent ?, La progression de l’esperance de vie, Un mariage chez les Massais.

Les disciplines Elles font l’objet de developpements specifiques : anthropologie, demographie, economie, geographie, histoire, linguistique, philosophie, prehistoire, psychanalyse, psychologie, sciences cognitives, sciences de l’education, sciences politiques, etc.

Les bibliographies Les principaux ouvrages de reference accompagnent chaque definition.

  • Les courts extraits de livres : 06/08/2006

Ce dictionnaire se veut humain au sens ou il est question non pas simplement de definitions, mais aussi des etres humains, de leur vie, leurs moeurs, leurs croyances. A quoi sert un dictionnaire qui n’aborderait la schizophrenie, le travail ou l’economie qu’a travers des modeles figes et des definitions abstraites ? Grise est la theorie, vert est l’arbre de la vie y, ecrivait Goethe. Faire entrer la vie – sous forme d’exemples, de recits de vie, d’evenements -, tel est un des principes qui ont guide la redaction de ce dictionnaire.

Cette exigence ne releve pas simplement d’un souci de lisibilite. Certes, un bon exemple vaut parfois mieux qu’un long discours Mais une raison plus fondamentale nous a guide dans ce choix. Et elle touche a la nature de la connaissance. La realite humaine se laisse difficilement enfermer dans le corset fige des concepts. Les mots sont charges de representations, ils sont le produit de dialogues, de debats. Les idees et les theories ont une histoire, elles sont creees par des auteurs plonges dans leur epoque et porteurs d’une vision du monde qui leur est propre.