Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le discours sur la langue sous les regimes autoritaires (édition 2004)

Auteur : Tabo Seriot Patrick

Si les langues étaient de simples “instruments de communication”, on concevrait mal pourquoi dictateurs et pouvoirs autoritaires sont intervenus pour épurer, codifier, censurer les langues en usage, pour y déplacer les valeurs sémantiques, pour spéculer, voire délirer en matière de langue ou de linguistique. Les contributions réunies dans le volume répondent à ces questions à partir de situations concrètes, de l’Albanie d’Enver Hoxha à la Kabylie, de la Biélorussie d’A. Loukachenka à la Moldavie soviétique, de la langue latine sous la république romaine au “politiquement correct” en Amérique du Nord.