Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le film noir

Auteur : Noel Simsolo

Date de saisie : 03/12/2005

Genre : Cinema, Television

Editeur : Cahiers du cinema, Paris, France

Prix : 35.00 / 229.58 F

ISBN : 978-2-86642-402-2

GENCOD : 9782866424022

  • Les presentations des editeurs : 14/05/2006

Noel Simsolo porte un regard novateur sur le film noir. D’abord parce qu’il en propose de nouveaux contours grace a un retour a ses sources litteraires comme le roman naturaliste francais, le feuilleton, le hard boiled americain ; a ses sources cinematographiques aussi, dans bon nombre de films de policiers et voleurs du muet, du cote de l’Allemagne et du mouvement expressionniste, du cote de la France et du realisme poetique pour ne citer que celles-la.

Ensuite, parce qu’il designe, dans le Hollywood des annees 30, les signes avant coureurs du film noir qui se manifestent dans les films de gangsters, dans la presence thematique de la psychanalyse et de la propagande liee a la seconde guerre mondiale.
Mais surtout parce qu’il eclaire le film noir d’une etude approfondie de ses rapports avec la litterature americaine (Raymond Chandler, Dashiell Hammett, James Cain, William Irish), des courants esthetiques et des genres qui le traversent, et du contexte historique, social et politique (peur de l’apocalypse atomique, chasse aux sorciere de la guerre froide).

Le coeur du livre est un voyage dans LE CYCLE NOIR americain qui vit son apotheose entre 1944 et 1959 mettant en scene des personnages de gangsters et de policiers a la derive, petris de contradictions, aux prises avec un mal etre existentiel, des beautes veneneuses et synonymes de danger.

Alfred Hitchcock, Fritz Lang, Raoul Walsh, Orson Welles, Samuel Fuller, John Huston en sont, entre autres, les maitres. Le grand sommeil en 1956 de Howard Hawks, Quand la ville dort en 1950 de John Huston, La Dame de Shangai, 1948, d’Orson Welles, Reglement de compte, 1953, de Fritz Lang, Laura, 1944, d’Otto Preminger, En marge de l’enquete, 1947, de John Cromwell, Gilda, 1946, de Charles Vidor, Mark Dixon Detective, 1950, d’Otto Preminger, Les Passagers de la nuit, 1947, de Delmer Daves en sont les chefs-d’oeuvre. Humphrey Bogart, Robert Montgomery, James Cagney, Dana Andrews, Edward G. Robinson en sont les heros. Lauren Bacall, Marlene Dietrich, Ida Lupino, Grace Kelly, Jane Tierney, Lana Turner, Rita Hayworth, les icones.

Noel Simsolo ne en 1944. Comedien au theatre puis au cinema. Realisateur d’une vingtaine de courts metrages et de deux longs metrages Cauchemar et Jean Cocteau, mensonges et verites. Scenariste pour Marco Ferreri, Marie-Claude Treilhou et Paul Vecchiali. Romancier d’une vingtaine de romans noirs ou autres, dont La Chair des femmes, Jeunesse(s) et Clown, Les aventures d’Edgar Flanders, Les derniers mysteres de Paris, 2 Poulpe ; Un travelo nomme Desir, Les 7 poules de Cristelle, Tete a queue (avec Daeninckx), Ne touchez a rien ; BD avec Bezian. Historien de cinema : Conversations avec Sergio Leone, Il etait une fois Samuel Fuller (avec Jean Narboni), Sacha Guitry et Clint Eastwood.