Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le grand écart ou les 51 nouvelles de la joie de vivre (avant-propos Daneil Mesguich)

Auteur : Pierre Debauche

L’homme fuit les formes figées comme les étiquettes : le poème s’invite, surgit au détour d’un récit, manière d’aphorisme. Sans cesse à l’affût d’expressions singulières, Pierre Debauche défriche de nouveaux sentiers qu’il arpente en homme libre. C’est en faux naïf qu’il accueille l’altérité comme une chance sans cesse renouvelée de créer du sens.
Au fil des textes, on entre en belgitude comme en humanité : Pierre Debauche nous entraîne dans cette quête farouche de liberté dont il faut bien payer le prix… Et de reprendre en choeur, avec lui : «Mais qui m’accueillera bordel ?».