Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le grand livre de Georges, le petit curieux

Couverture du livre Le grand livre de Georges, le petit curieux

Auteur : Hans Augusto Rey | Margret Rey

Postface : Leonard S. Marcus

Date de saisie : 21/10/2007

Genre : Jeunesse a partir de 3 ans

Editeur : Gallimard-Jeunesse, Paris, France

Prix : 23.50 / 154.15 F

ISBN : 978-2-07-061446-2

GENCOD : 9782070614462

Sorti le : 04/10/2007

  • Les presentations des editeurs : 26/10/2007

Six histoires completes du celebre
George, le petit curieux

Bienvenue Georges !
Georges est tres occupe
Georges fait du velo
Georges gagne une medaille
Georges et le cerf-volant
Georges va a l’hopital

Cette edition speciale comprend aussi des supplements illustres consacres aux createurs de Georges et a son univers.

  • Les courts extraits de livres : 26/10/2007

Extrait de l’introduction de Leonard S. Marcus :

Bienvenue Georges !, la quintessence meme de l’histoire pour enfants, avec son lot de sottises et d’espiegleries, est l’oeuvre d’un couple de refugies ayant fui la Seconde Guerre mondiale, qui savaient mieux que Georges lui-meme ce que signifiait s’en sortir de justesse. L’artiste autodidacte Hans Augusto Rey (1898-1977) et son epouse et collaboratrice, formee a l’ecole du Bauhaus, Margret (1906-1996), etaient des Juifs allemands qui s’etaient rencontres et maries au Bresil dans les annees 1920. Apres avoir fonde la premiere agence de publicite de Rio de Janeiro, ils retournerent en Europe en 1936 et s’installerent a Paris jusqu’a l’entree de l’armee allemande dans la capitale, le 14 juin 1940. Quelques heures avant l’arrivee des troupes, ils s’enfuirent a bicyclette, avec en tout et pour tout leur manteau d’hiver et quelques albums attaches sur le porte-bagages (parmi lesquels les aquarelles et un premier jet de Bienvenue Georges ! qui, a l’epoque s’intitulait Fifi, franchirent la frontiere espagnole, attraperent un train pour Lisbonne et sauterent dans un bateau pour le Bresil. La-bas, le passeport bresilien de Hans et la politique d’ouverture de Roosevelt faciliterent leur entree aux Etats-Unis.
Hans Rey avait etudie en Allemagne la philosophie et les sciences naturelles, et appris plusieurs langues. Ce fut en grande partie le hasard qui conduisit cet infatigable touche-a-tout, qui etait en outre tres doue pour le dessin, a se lancer dans les livres pour enfants. A un editeur de Gallimard qui lui faisait part de son admiration pour ses dessins d’animaux parus dans un journal parisien, Rey repondit en lui proposant un album qui vit ensuite le jour aux Etats-Unis sous le titre de Cecily G. and the 9 Monkeys (Houghton Mifflin, 1942). Ce livre representa non seulement les debuts de Rey dans la litterature pour enfants, mais aussi la premiere apparition de Georges (qui, sous le nom de Fifi, est l’un des neuf singes). Parallelement a la publication d’autres albums chez Gallimard, Rey s’implanta en Angleterre ou Grace Hogarth, une Americaine qui travaillait chez l’editeur de livres pour enfants Chatto & Windus, appreciait fort son travail. Quand la guerre contraignit Grace Hogarth et les Rey a envisager de s’etablir aux Etats-Unis, l’editrice obtint de Hans la promesse qu’elle aurait la primeur du moindre de ses projets.
Peu apres l’arrivee des Rey a New York, en octobre 1940, Grace Hogarth, qui venait de prendre la direction editoriale du tout nouveau departement Jeunesse de Houghton Mifflin, descendit de Boston pour voir la production de l’artiste. Devant l’insistance tatillonne de Margret, Grace Hogarth accepta de leur etablir un contrat pour quatre titres, chose rare a l’epoque. C’est ainsi qu’a l’automne 1941 Houghton Mifflin publia Bienvenue Georges /, Curions George en anglais (l’editeur ayant eu l’heureuse idee du nouveau titre), ainsi qu’un inedit, How Do You Get There ? Cecily G. and the 9 Monkeys, suivi d’un deuxieme livre a rabats, Anybody at Home ?, l’annee suivante. En 1942, Chatto & Windus publierent la premiere edition britannique de Bienvenue Georges ! sous un autre titre encore : Zozo. (En effet, non seulement le monarque qui regnait a l’epoque s’appelait George, mais, dans les annees 1940 en Grande-Bretagne, curions signifiait gay, homosexuel.)