Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le jeu du roman

Auteur : Louise L. Lambrichs

” Louise L.Lambrichs promène sa lanterne sourde dans la pénombre, nous entraîne sur de fausses pistes, attise une curiosité qu’elle veille à ne pas satisfaire. Cette romancière, révélée par “Le Journal d’Hannah” et “Le Cercle des sorcières”, montre un goût britannique pour les maisons, les jardins, qu’elle se plaît à décrire. Elle a planté des glycines dans ses labyrinthes et ciré les rampes d’escalier dont le contact lui restitue son enfance. “C’est bien joli, tout ça, protestera le lecteur, mais on ne perd pas une main par distraction. A qui appartient celle que l’on a repêchée?” Inutile de tricher, en sautant au dernier chapitre, le sol se dérobe sous nos pas, et nous voilà renvoyés au point de départ. A chacun de jouer au “Jeu du roman”. Attention, danger! Certaines promenades en bateau se terminent par des naufrages. Oui, mais les explorations sous-marines ne guérissent-elles pas du mal de vivre en surface? “