Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le jour avant le lendemain

Auteur : Jorn Riel

Illustrateur : Olivier Desvaux

Traducteur : Ines Jorgensen

Date de saisie : 17/12/2008

Genre : Jeunesse a partir de 9 ans

Editeur : Ed. Sarbacane, Paris, France

Prix : 23.00 / 150.87 F

ISBN : 978-2-84865-246-7

GENCOD : 9782848652467

Sorti le : 01/10/2008

Acheter Le jour avant le lendemain chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le choix des libraires : Choix de Hubert Trouiller de la librairie LE MARQUE PAGE a SAINT- MARCELLIN, France (visiter son site) – 03/12/2008

Grace aux editions Sarbacane qui nous avaient deja enchantes avec l’adaptation du “garcon qui voulait devenir un etre humain”, voici maintenant la version illustree du ” jour avant le lendemain”, un des plus beaux romans de Jorn Riel.
Ninioq la vieille inuit arrive a la fin de sa vie.
Avec sa tribu elle a connu la famine liee a la disparition des rennes et l’eloignement des phoques de la banquise.
Mais la derniere saison a ete bonne et la peche abondante Elle reste donc avec Manik, un de ses petits-enfants sur une petite ile isolee pour faire secher les poissons en prevision de l’hiver.
Mais le moment venu, personne ne revient les chercher et ils vont devoir affronter seuls l’hiver arctique.
La vieille femme apprend a l’enfant les gestes indispensables a la vie dans une region inhospitaliere : comment vivre avec les esprits, se retourner avec son kayak, ramener un requin sur le rivage.
Une vie simple, austere dans un monde dur et violent ou la moindre faiblesse peut-etre fatale.
Des valeurs solides transmises de generation en generation.
Sa tache accomplie, elle pourra rejoindre en paix ses ancetres.
Des illustrations aux couleurs tranchees et puissantes accompagnent le recit qui fait partie de ces histoires que l’on raconte a des enfants mais sont aussi des lecons de vie et de formidables machines a secreter des reves pour les adultes.

  • Le choix des libraires : Choix de Hubert Trouiller de la librairie LE MARQUE PAGE a SAINT- MARCELLIN, France (visiter son site) – 03/12/2008

Grace aux editions Sarbacane qui nous avaient deja enchantes avec l’adaptation du “garcon qui voulait devenir un etre humain”, voici maintenant la version illustree du ” jour avant le lendemain”, un des plus beaux romans de Jorn Riel.
Ninioq la vieille inuit arrive a la fin de sa vie.
Avec sa tribu elle a connu la famine liee a la disparition des rennes et l’eloignement des phoques de la banquise.
Mais la derniere saison a ete bonne et la peche abondante Elle reste donc avec Manik, un de ses petits-enfants sur une petite ile isolee pour faire secher les poissons en prevision de l’hiver.
Mais le moment venu, personne ne revient les chercher et ils vont devoir affronter seuls l’hiver arctique.
La vieille femme apprend a l’enfant les gestes indispensables a la vie dans une region inhospitaliere : comment vivre avec les esprits, se retourner avec son kayak, ramener un requin sur le rivage.
Une vie simple, austere dans un monde dur et violent ou la moindre faiblesse peut-etre fatale.
Des valeurs solides transmises de generation en generation.
Sa tache accomplie, elle pourra rejoindre en paix ses ancetres.
Des illustrations aux couleurs tranchees et puissantes accompagnent le recit qui fait partie de ces histoires que l’on raconte a des enfants mais sont aussi des lecons de vie et de formidables machines a secreter des reves pour les adultes.

  • Les presentations des editeurs : 18/12/2008

Ninioq la vieille Inuit et son petit-fils Manik passent l’ete sur une ile a faire secher la viande et le poisson pour l’hiver, pendant que le reste de la tribu chasse alentour. Jour apres jour, la doyenne transmet a l’enfant les gestes de vie de leur peuple. Mais a l’automne, nul ne vient les chercher. Quand la premiere tempete s’abat sur eux, la vieille femme et l’enfant decident de rejoindre le campement par leurs propres moyens. Une terrible decouverte les attend.

  • La revue de presse Martine Laval – Telerama du 17 decembre 2008

Quand l’aprete du destin et la tendresse se mettent a guerroyer, le Grand Nord devient source d’universalite. Et Jorn Riel deborde d’energie, d’imaginaire, de generosite.