Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le jour de la colere

Auteur : Thierry Debroux [

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Theatre

Editeur : Lansman, Carnieres, Belgique

Collection : Theatre a Vif.

Prix : 8.00 €

ISBN : 978-2-87282-526-4

GENCOD : 9782872825264

  • Les presentations des editeurs : 13/07/2006

Une degustation de petites saucisses au curry, un eclair, un grand bruit, et puis plus rien…

Dans les ruines d’une grande surface a Berlin, apres un attentat, cinq personnes errent entre la vie et la mort. Pres du tapis roulant de la caisse huit, c’est le chaos : tout est renverse, empile, calcine… Pourtant, Lotte, Edith, Miklas et les autres ont quelques difficultes a comprendre ce qui s’est reellement passe.

Peu a peu, chacun s’ouvre et se revele aux autres, dans un bel effet de miroir. Car leurs echanges confrontent le lecteur-spectateur a ses propres contradictions face au monde de l’apres-11 septembre 2001.

Un sujet dramatique qui laisse neanmoins la part belle a l’humour et a la derision.

Acteur, auteur et metteur en scene, Thierry Debroux, forme a l’INSAS a Bruxelles, s’impose aujourd’hui par sa dramaturgie originale ou il mele realite et fantastique au service d’un veritable recit qui se reconstitue peu a peu, a mesure que les personnages se devoilent.

  • Les courts extraits de livres : 13/07/2006

EDITH : Au rayon bonbons. Suis-je bete ! J’avais laisse Yumi au rayon bonbons. J’avais un oeil sur elle : “Ne t’approche pas de l’escalator”. C’est la derniere chose que je lui ai dite : “Ne t’approche pas de l’escalator”. Puis, un moment d’inattention, je me retourne, elle n’etait plus la. Je me suis mise a la chercher partout. Yumi avait disparu. J’ai voulu prendre l’escalator pour descendre au cinquieme et soudain, il n’y avait plus d’escalator. Il n’y avait plus rien du tout. Pourquoi fait-on toutes ces choses, Monsieur ? Y a-t-il une seule bonne raison qui justifie la mort d’une petite Yumi de cinq ans ?

MIKLAS : Je suis desole. Qui sait, peut-etre avez-vous raison ? Peut-etre fait-elle partie des personnes qui ont survecu ? Il y a toujours quelqu’un qui survit et que l’on retire des decombres trois, quatre jours plus tard, parfois meme sans une egratignure. Elle est peut-etre seulement coincee avec des milliers de bonbons autour d’elle. Et dans quelques heures, des chiens vont la renifler. Et elle fera la une des journaux. Sinon – c’est vrai apres tout -pourquoi ne serait-elle pas avec vous ? Il doit y avoir une logique.