Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le marquis d’Anaon. Volume 5, La chambre de Kheops

Couverture du livre Le marquis d'Anaon. Volume 5, La chambre de Kheops

Auteur : Fabien Vehlmann

Illustrateur : Matthieu Bonhomme

Date de saisie : 20/06/2008

Genre : Bandes dessinees

Editeur : Dargaud, Paris, France

Prix : 13.00 €

ISBN : 978-2-205-06028-7

GENCOD : 9782205060287

Sorti le : 20/06/2008

  • Les presentations des editeurs : 29/06/2008

Nous savons des choses que beaucoup ont oubliees. Des choses qui peuvent remonter aux temps anciens, tels les mysteres d’Isis et d’Osiris. Nous savons qu’il y a un monde cache sous la surface de la realite.

De retour a Paris, Jean-Baptiste Poulain herite de la fortune d’un certain Umberto Leone, devore par trois crocodiles egyptiens ! Intrigue par cet homme qu’il n’a jamais rencontre, Poulain apprend que Leone avait, outre un caractere de cochon, une passion pour la pyramide de Kheops, dont il etait sur le point de decouvrir “le secret des secrets”. Debarquant au Caire, Poulain tombe dans les pattes “amicales” des notables francais, d’ou il arrive a s’echapper pour aller a Kheops, tenter de percer le mystere de la pyramide – et celui d’Umberto Leone.

La Chambre de Kheops est plus legere et lumineuse que les episodes precedents, dont l’atmosphere angoissante etait assortie a un climat detestable. Jusque-la, Poulain semblait attirer les calamites. Cette fois, sorti de la deprime ou il avait chu a la fin du tome 4, il s’attire un heritage et un gros mystere, dans un decor exotique et solaire. Leone est-il aussi mort qu’on veut bien le dire, malgre les “trois crocodiles” ? Et puis, etait-ce bien un tresor funeraire que Leone cherchait dans la pyramide ? Encore une fois, l’histoire est formidablement ficelee, et on la lit comme on respire, tant le recit est fluide. Et encore une fois, les auteurs regenerent les archetypes de l’aventure, sans jamais sombrer dans le cliche ni meme le froler. Decidement, une serie remarquable, portee par un sens du romanesque epoustouflant et un graphisme superbe. A suivre…

Fabien Vehlmann nait en 1972 a Mont-de-Marsan. Il attaque la bande dessinee vers six ans, puis l’Ecole superieure de commerce de Nantes, d’ou il sort diplome en 1995. Apres deux scenarios envoyes a Spirou (et refuses) en 1996, il s’enferme un an pour ecrire, au lieu de chercher du boulot dans le commerce. Cette fois, Spirou est content et tout s’enchaine : Creen Manor avec Denis Bodart, Samedi et Dimanche avec Cwen, et Le Marquis d’Anaon avec Matthieu Bonhomme.

Matthieu Bonhomme nait a Paris en 1973. Ayant obtenu un BTS d’arts appliques en 1992, il apprend le metier aux cotes de Christian Rossi, Serge Le Tendre et Jean-Claude Mezieres, et se lance dans differents travaux de presse : Spirou, Je bouquine, etc. Apres avoir publie un 46 pages dans Okapi en 2000 et les Contes et recits de la conquete de l’Ouest avec Christophe Lambert, il rencontre Fabien Vehlmann, qui lui ecrit Le Marquis d’Anaon.