Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le miroir du mexique (chroniques de barbarie et de resistance)

Auteur : Albertani Claudio

Douleurs subies par la population que ses pratiques de solidarité et de rébellion, porteuses d’espoirs. Ils reflètent les dangers qui menacent la planète :
Totalitarisme économique, destruction de l’environnement, paupérisation… Surtout, ils laissent percevoir les frémissements d’une civilisation basée sur la négation de la société marchande : la culture indigène.
Partout présente, dans les villages et les quartiers, dans les communautés zapatistes et l’Oaxaca, elle pratique la démocratie directe, les décisions au consensus, la communalité, qui renvoient les manoeuvres particiaires dans les poubelles de l’Histoire. L’ouvrage se termine par l’analyse du 2e congrès de l’Assemblée populaire des peuples de l’Oaxaca (AP.PO), où s’affrontèrent visions verticale et horizontale de cet extraordinaire mouvement social.
La magnifique intervention des jeunes libertaires de VOCAL (Voix oaxéquègnes construisant l’autonomie et la liberté) illustre les espoirs en un “bouleversement social véritable et profond de notre société”.