Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le mort qui voulait ma peau

Auteur : Moore Carole

« J’ai ramassé la fleur, que j’ai remise à son propriétaire. C’est à ce moment qu’une chose étrange s’est produite. Le vent s’est levé encore une fois et j’ai eu l’impression qu’il se concentrait sur mon poignet, qu’il l’enserrait fortement.
Surpris, j’ai examiné mon bras. Je n’ai rien vu, mais j’aurais juré que la bourrasque froide me tenait le poignet, encerclait ma chair. Je me suis frotté le bras et la sensation a disparu. Puis, il s’est mis à pleuvoir plus fort.
J’ai fait demi-tour pour quitter le cimetière, mais la sensation connue d’une paire d’yeux qui me scrutaient la nuque a été si forte que j’ai fait volte-face pour regarder derrière moi. » o « Ce maniaque dégénéré avait réuni toute la violence de ses émotions, sa haine, sa frustration, sa révolte pour l’utiliser contre moi et voler mon corps.
Étais-je mort ? »