Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le petit chaperon Uf

Auteur : Jean-Claude Grumberg

À l’orée d’un bois, le Petit Chaperon Rouge rencontre Wolf, un loup habillé en caporal, qui lui apprend une triste vérité : elle est Uf et aux Ufs petits et grands, tout ou presque est interdit, le beurre et les galettes, la forêt sous les grands arbres, le rouge de la capuche qu’elle doit remplacer – c’est la loi – par du jaune sale. Une organisation est à l’oeuvre, implacable, qui persécute avec méthode les Ufs et le Petit Chaperon. Le loup du conte est un prédateur : il cherche à découvrir où se cache la Grand-Mère, réfugiée chez un cafetier à la moralité ambiguë. Il bave, il grogne, il veut des aveux, que l’on dénonce ! Mais le loup n’est que bête, et le Petit Chaperon Uf, refusant le mal qu’il ne comprend pas avec l’aplomb des enfants pleins de bon sens, interroge la rhétorique absurde du pouvoir. Mais jusqu’à quel point ? Jean-Claude Grumberg revisite le conte en rappelant que les loups pourchassant les petites filles et les grand-mères n’appartiennent pas uniquement à la fiction. Il raconte la persécution systématique des Juifs pendant la guerre, telle qu’il l’a vécue lui-même, enfant. Avec cette pièce, il transmet l’Histoire tout en mettant en garde contre les « loups » de la réalité, et toute forme de racisme, de xénophobie, d’exclusion. Il le fait avec humour, l’histoire devenant une fantaisie révélatrice, une parodie de l’histoire qui libère en même temps qu’elle alarme et adresse aux enfants un joyeux réquisitoire contre l’intolérance.