Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le pharaon

Auteur : Boleslaw Prus, Raphaël Defossez (Illustrateur)

La collection Classiques de l’imaginaire puise dans le fonds le plus littéraire et emblématique de nos publications depuis 1988. Déjà paru : Le roman du roi Arthur, Gilgamesh et Lavinia.

Ramsès est le nom de onze pharaons des 19 e et 20 e dynasties égyptiennes, le « Grand » et mari de Néfertiti étant le deuxième à porter ce nom.
Ramsès XIII, lui, n’a jamais existé. Par contre le récit de la lutte qu’il livre à un clergé avide de richesses et de pouvoir symbolise les conflits répétés qui, dans l’Égypte antique, opposèrent les souverains aux gardiens des temples.

En ce XI e siècle avant notre ère, le quatrième fils du pharaon Ramsès XII reçoit en héritage la promesse du trône de Haute et Basse Égypte.
Humbles et puissants se réjouissent : ce jeune homme de vingt-deux ans se révèle être « robuste comme le boeuf Apis, courageux comme un lion et sage comme les prêtres eux-mêmes ».
Au cours de manoeuvres qui devaient le promouvoir au rang de commandant du fameux corps d’armée de Memphis, le jeune et fougueux chef de guerre s’éprend de la belle Sarah, une juive dont il fait sa favorite. L’accueil de cette nouvelle présage déjà les nombreux heurts qu’il aura avec le collège des prêtres et en particulier avec le puissant archiprêtre Herhor, ministre de la Guerre, qui ne demande au pharaon que de prier et de s’accommoder de frasques surnaturelles.
Durant un séjour dans la province d’Aa que son nouveau titre de monarque lui dictait de visiter, Ramsès prend contact avec son peuple, un peuple miséreux, rudoyé et accablé par l’injustice régnante. C’est une Égypte en déclin qu’il découvre, menacée sur ses frontières, et dont les richesses sont canalisées au profit du Temple.
Comment en effet déjouer les complots de ceux qui ont le don d’ubiquité ?
Malgré l’aide de ses fidèles amis : Tutmosis, son cousin ; Patrocle, le chef des armées ; Hiram, le banquier phénicien et Pentuer, son guide spirituel, celui qui va désormais faire figure de réformateur sera bien souvent déchiré entre sa volonté et les affaires de l’État.

De l’exotisme, de l’histoire antique, du romanesque, des péripéties, du suspense, de la passion ! Et le plaisir du roman-fleuve.