Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le quart d’heure colonial

Auteur : Jean-Claude Derey

Le Blanc ? Une drôle de race, pense Ulysse, qui se lave avec du sable, se sèche avec l’eau, rit au lieu de pleurer, relègue le Nègre au rang de la blatte. Deux jeunes frères africains, Ulysse et Diallo tentent de survivre, le premier comme boy, à la botte du gouverneur, le second dans les arbres, révolté par les exactions des Blancs, et qui tente d’échapper à l’enrôlement. Un quotidien drolatique et grinçant où les destins : tricotés des deux frères révèlent, sans manichéisme, le pouls d’une Afrique victime d’injustices et d’asservissements. Voilà véritablement le roman sur la colonisation, thème brûlant d’actualité, qui divise l’opinion, et qui a exigé cinq ans de recherches et d’écriture. Une saga flamboyante, menée sur un rythme jubilatoire, mais sans concession, qui emporte le lecteur de Grand Bassam, préfecture de la Basse-Côte en Côte d’Ivoire, au front de la Marne, à la veille de la Première Guerre mondiale. Noirs et Blancs, bons et mauvais, barbotent, tout compte fait, dans la même nasse.