Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Le ventre de la terre et autres lieux

Auteur : Thomas Delvaux

A dix-sept ans, dans la foule, il se disait : « Jamais je ne serai une fourmi. Jamais je ne me laisserai prendre dans cette nasse… » Aujourd’hui, il a soixante ans et, à l’heure de la sortie des bureaux, le voilà happé par le flot des passagers qui se dirigent vers les quais de la Gare Centrale.
Dans cette cohue, un très jeune homme le fixe, ébahi.
Voilà, songe-t-il, je suis une fourmi.
Résignation ou sagesse?

La Gare Centrale est l’un des 41 lieux qui racontent ce vertige, l’abîme qui sépare l’adolescent et l’adulte vieillissant. Odyssée intime qui balance entre poésie et méditation, ici et ailleurs.