Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’ecole en France ou les ambitions de la Republique

Auteur : Beatrice Compagnon | Anne Thevenin

Date de saisie : 27/09/2005

Genre : Education, Pedagogie

Editeur : Milan, Toulouse, France

Collection : Les essentiels Milan, n 259

Prix : 5.00 / 32.80 F

ISBN : 978-2-7459-1629-7

GENCOD : 9782745916297

  • Les presentations des editeurs : 14/05/2006

Pour le mouvement des Lumieres, l’homme ne doit plus etre soumis a l’ordre divin, mais doit construire son propre avenir, d’ou l’importance de l’education. Cette vision est portee par les revolutionnaires de 1789, qui considerent que l’instruction est l’instrument principal pour assurer la liberte et l’egalite inscrite dans la Declaration des droits de l’homme et du citoyen. Toutefois, c’est seulement dans les annees 1880 que l’idee d’une ecole laique, obligatoire et gratuite pour tous, sera mise en oeuvre par les fondateurs de la Ille Republique et notamment par Jules Ferry. Ils rencontrent alors une demande de la societe pour l’instruction, promesse de vie meilleure.
Au cours du XXe siecle, lentement et irresistiblement, l’ecole – au sens large, de la maternelle a l’universite – etend son emprise sur la societe francaise et modifie profondement ses structures, pour repondre a la fois aux besoins de l’economie et aux attentes de la population. Aujourd’hui, elle peine a assumer les multiples missions, parfois contradictoires, que la societe lui assigne : socialiser les enfants, donner a tous une solide culture generale, former des hommes libres, assurer la democratisation, preparer a un metier, integrer des populations etrangeres…
Un Essentiel utile a chacun pour comprendre comment notre ecole est nee et mieux en mesurer les enjeux actuels.

Anne Thevenin et Beatrice Compagnon, diplomees de l’Institut d’etudes politiques de Paris, ont consacre une partie de leurs travaux a l’histoire de l’enseignement. Elles ont notamment publie Histoire des instituteurs et des professeurs des annees 1880 a nos jours (Perrin, 2001).