Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les aventures de Minette Accentievitch

Auteur : Vladan Matijevic

Date de saisie : 28/06/2007

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : ALLUSIFS, Montreal, Canada

Prix : 14.00 / 91.83 F

ISBN : 978-2-922868-58-6

GENCOD : 9782922868586

Sorti le : 28/06/2007

Acheter Les aventures de Minette Accentievitch chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 14/07/2007

Alliage vivifiant d’un grand raffinement poetique et de la vulgarite du siecle, ce roman brosse le portrait d’une jeune femme, Minette Accentievitch, preuve vivante et bandante que la revolution sexuelle a bien eu lieu. Compose de courts chapitres, il se presente comme un album de photos hard ou l’on voit defiler orgasmes, frasques, turpitudes et meme quelques extases sentimentales de Minette, ainsi que l’impressionnante kyrielle de ses amants.

VLADAN MATIJEVIC, dont les oeuvres conjuguent le desespoir et l’humour sur fond de sombre panorama d’une societe grotesque, grimacante, derisoire, fait avec ce roman un joyeux voyage du cote d’un eros exacerbe et drolatique.

Minette Accentievitch a une tete, et tout ce qui va avec. Les yeux, la bouche, et ainsi de suite. Son corps est mince, elance. Elle a de beaux seins fermes, ils pourraient etre un peu plus gros, mais bon. Elle a des jambes longues et fines, des fesses superbes. Des parties genitales aussi, bien entendu, ainsi qu’un estomac, un foie… Elle a tout, Minette Accentievitch, meme un vide dans la cage thoracique, lequel bat comme une horloge, comme un coeur.

  • Les courts extraits de livres : 14/07/2007

Il y a des nuits tout simplement inoubliables

Sur le panneau de bois etait ecrit : maison a vendre. En lettres blanches. Nous avions hate de nous y cacher. Ses jambes etaient plus longues que les miennes, j’avais de la peine a rester en tete et a eviter qu’elle ne me marche dessus. Ma petite biquette, avais-je envie de lui dire, je m’en souviens. Or la nuit en etait encore a envier le noir de ses cheveux a ce moment-la.

Sur le panneau de bois etait ecrit : maison a vendre. En lettres blanches. Je n’hesiterais pas maintenant a boire de la pisse de blaireau si cela me permettait de lui dire ce que j’avais tu alors. Mais laissons tomber. Je serrais les bouteilles de biere sur ma poitrine, qui etait un vrai glacier, mais ce qui m’inquietait bien plus qu’une pneumonie c’etait que le sac en papier ne se dechire. Voila comment j’etais. Un vrai trou du cul !

Sur le panneau de bois etait ecrit : maison a vendre. En lettres blanches. Je me suis retourne pour m’assurer que personne ne nous voyait. Une chouette m’a fait un clin d’oeil discret. Rien de mechant. Les chouettes sont nos cheres frangines. Je lui ai passe le sac avec force precaution, au cours de cette manoeuvre nos doigts se sont effleures. Nos regards se sont lechouilles un instant. Putain incandescente ! Voyou !

O comme tout cela est indescriptible ! Soif. Soif. Soif. Il me semblait que je n’aurais pas le temps d’ouvrir la porte, que nous allions nous jeter l’un sur l’autre, la, devant le seuil, et nous dechirer sauvagement a belles dents. La clef que j’ai sortie de ma poche brillait au clair de lune d’un eclat si incroyable que j’en ai cligne des yeux. Sur le panneau de bois etait ecrit : maison a vendre. En lettres blanches.