Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les avions de tourisme

Auteur : Stephane Gallois

Preface : Gilles Garidel

Date de saisie : 19/12/2007

Genre : Sciences et Technologies

Editeur : Marines, Rennes, France

Collection : En images

Prix : 18.00 / 118.07 F

ISBN : 978-2-915379-68-6

GENCOD : 9782915379686

Sorti le : 02/10/2007

  • Les presentations des editeurs : 20/12/2007

L’aviation legere, ce sont 47000 pilotes, repartis sur 600 aeroclubs. Tous sont des passionnes, et tous seront interesses par cet ouvrage de la collection en images. Pour la premiere fois, un livre presente les avions d’aeroclubs. L’auteur est journaliste et pilote, et il a su batir la liste la plus representative qui soit, et donner pour chaque appareil les informations que les pilotes attendent. Il a su egalement mettre son travail a la portee de tous, et Les avions de tourisme en images sera le point de depart de bien des vocations. Il permettra aux personnes non pratiquantes mais interessees par le sujet de mettre un premier pied dans ce monde que nous sommes tres nombreux a vouloir decouvrir.

Journaliste, pilote prive d’avion et pilote de paramoteur, titulaire du Certificat d’aptitude a l’enseignement aeronautique, Stephane Gallois s’est assis pour la premiere fois a quinze ans aux commandes d’un avion. Apres le Rallye de ses debuts, Piper, Cessna, Jodel, Robin et autres Socata, la plupart des appareils cites dans cet ouvrage sont passes entre ses mains dans cinq aeroclubs successifs.
Ainsi, depuis 25 ans, il suit avec interet les evolutions d’une aviation legere dont il defend avec passion les principales raisons d’etre : permettre au plus grand nombre d’acceder au vieux reve d’Icare et enclencher aupres des jeunes les vocations aeronautiques sans lesquelles les aviations civiles et militaires ne seraient rien.

  • Les courts extraits de livres : 20/12/2007

Avant-propos de Gilles Garidel :

QUITTER LE PLANCHER DES VACHES fut pendant longtemps plus qu’une simple image. Un peu partout en France, au detour d’un champ de ble ou au milieu des vignes, une longue bande verte agrementee de la traditionnelle biroute signalait leur presence. Les aeroclubs etaient dans notre monde, volaient au dessus de notre quotidien. L’aviation populaire avait laisse sa marque, et bien que chacun sut que ce loisir etait exigeant en termes de finances, jamais sa pratique n’etait liee a une notion d’elitisme, de caste, car nous connaissions tous un voisin, un parent qui, en depit de revenus normaux, s’y livrait et y vivait des heures inoubliables. Le bois et la toile regnaient en maitres sur la construction, et les avionneurs, rarement ingenieurs mais si souvent ingenieux, etaient l’image meme de ce loisir : beaucoup de passion, de serieux, de patience, avec une pointe de cette folie dont nous revons tous, sans toujours l’oser.
Aujourd’hui, les nouveaux materiaux, l’electronique evoluee et les moteurs en profonde mutation bouleversent le monde des avions de tourisme ; et economie, performances et securite en sont largement beneficiaires. Mais le plaisir est intact. Construire son avion est encore – et peut etre meme plus qu’avant – possible. Piloter pour un cout raisonnable n’est pas plus irrealiste que ce ne le fut auparavant. Quant aux sensations du vol, au plaisir de la decouverte des paysages vus d’en haut, ils n’ont rien perdu de leur force ni de leur magie. Et comme l’ecrit Stephane Gallois, dans cinquante ans il existera encore des Delemontez et autres Robin pour perpetuer la tradition, et certainement la faire se regenerer et evoluer.
Ce livre, ecrit par un journaliste-pilote, decrit ces avions qui chaque week-end passent au dessus de nos tetes, dans nos tetes, dans nos reves. Ils sont lents ou rapides, effiles ou un peu plus carres, et leur trajectoires, pilote oblige, sont au cordeau ou plus erratiques, mais ils incarnent a des titres divers le passe, le present et l’avenir d’un sport-loisir passionnant.