Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les clairs-obscurs de la douleur ; regards sur l’oeuvre de Sylvie Germain

Auteur : Isabelle Dotan

L’imaginaire foisonnant de Sylvie Germain, une intelligence vive et pleine d’humour, une pensée imprégnée de philosophie, un attrait pour diverses formes de spiritualité brassent une oeuvre littéraire exceptionnelle, riche de styles divers, de thèmes et de personnages tour à tour austères ou cocasses. Cependant, c’est la douleur qui fait saillie dans ce parcours bigarré : ses manifestations, fort variées, claires ou obscures, forment un leitmotiv scandant une écriture qui ne cesse de l’interpeller, de la sonder, de la dénoncer. La variété des manifestations de la douleur, la diversité des sources et l’originalité d’une prose empreinte de poésie consacrent l’oeuvre de Sylvie Germain et font d’elle une extraordinaire réalisation de la « poétique de la douleur ». L’auteure y impose sa marque de façon originale et son regard évolue en se modifiant sensiblement, demeurant cependant fidèle à lui-même, alimentant une réflexion profondément humaine et philosophique. Isabelle Dotan enseigne la langue, la littérature et la civilisation françaises à l’Université de Haïfa en Israël. Elle est membre du Groupe de Recherche en Poésie et Poétique Contemporaines (GRPC) et du comité rédacteur de la revue Poésie & Art. Elle a publié divers travaux sur les oeuvres d’Andrée Chedid, Sylvie Germain et Jean-Claude Pirotte.