Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les Comores en mouvement

Auteur : Mohamed El-Amine Souef

Date de saisie : 01/04/2008

Genre : Politique

Editeur : De la lune, Levallois-Perret, France

Prix : 17.00 / 111.51 F

ISBN : 9782916735368

GENCOD : 9782916735368

Sorti le : 01/03/2008

  • Les presentations des editeurs : 17/09/2008

Deux ans apres avoir quitte le pouvoir a l’issue de l’alternance de mai 2006, SOUEF Mohamed El-Amine, ancien chef de la diplomatie comorienne sort du silence. Il retrace ici les grands evenements qui ont jalonne l’histoire contemporaine des Comores : l’independance inachevee, l’evolution du statut de Mayotte, le mercenariat, l’avenement de la democratie, le separatisme, le debarquement et la place des Comores dans le concert des nations.

Dans ce livre, SOUEF constate que les crises qui ont secoue l’archipel des Comores avant meme son independance ne sont pas sans lien avec sa position geographique hautement strategique. A cela s’ajoutent les preoccupations insulaires et les suspicions liees aux difficultes naturelles et specifiques des pays insulaires.

Le manque de leadership, de figures heroiques ou charismatiques capables de mobiliser les masses et d’agir en leur nom, favorise la montee des groupuscules qui mobilisent une grammaire localiste ou insulaire contribuant a defaire le cadre national et a affaiblir l’Etat. La democratie qui devrait aider a transcender les clivages et a propulser des dynamiques de bonne gouvernance, de paix et de stabilite, donc de developpement durable, est souvent mal comprise.

Selon l’auteur, comment peut-on comparer la democratie d’un pays ne disposant pas d’un reel organe de presse ou d’une structure d’enseignement adequate a la democratie d’un pays du Nord qui se trouve a un niveau de developpement tel qu’il aspire a la technologie nucleaire ?

SOUEF Mohamed El-Amine, 45 ans, diplomate de formation et de carriere a ete d’abord, ambassadeur des Comores en Egypte (1995-1998) et puis, ministre des Affaires etrangeres et de la Cooperation (1999-2005) et depute a l’Assemblee de l’Union (2004), avant de devenir ambassadeur, representant permanent des Comores aupres des Nations Unies (2006)

  • Les courts extraits de livres : 17/09/2008

Introduction :

Cet ouvrage se veut une modeste contribution a la comprehension de l’histoire politique contemporaine des Comores. Il se propose de relater les grands moments du parcours mouvemente de cet archipel : de la periode precoloniale a la colonisation et du protectorat a l’autonomie interne, sans perdre de vue l’histoire recente des Comores, de l’independance nationale en 1975 a nos jours.

Il evoque plus precisement la question du mercenariat aux Comores et survole les differents regimes politiques qui se sont succedes durant les trois grandes periodes qui ont marque l’independance du pays : l’Etat unitaire ou la Premiere Republique de 1975 a 1978, l’Etat federal ou la Deuxieme Republique de 1978 a 2002 et l’Union des Comores ou la Troisieme Republique a partir de 2002.

Les Comores, archipel compose de quatre iles ayant toujours partage le meme destin, ont vecu, a travers les ages, dans l’harmonie, la cohesion, la concorde et la solidarite, jusqu’a leur accession a l’independance sur la base des accords signes le 15 juin 1973, entre Paris et Moroni et du referendum d’autodetermination organise le 22 decembre 1974 dans l’ensemble de l’archipel sur recommandation des Nations unies. Trente ans apres, les Comoriens ont encore du mal a savourer les fruits de leur independance. Les atermoiements des politiques, les agissements des mercenaires, l’assassinat de deux chefs d’Etat, la disparition subite et suspecte d’un troisieme chef d’Etat et la deportation d’un quatrieme chef d’Etat constituent une somme assez dynamique de donnees essentielles pour une appreciation de ce qu’a ete ces dernieres annees l’evolution de la souverainete du jeune Etat. L’avortement du processus democratique et les conflits internes dans la gestion du pouvoir sont les facteurs detonateurs de la crise anjouanaise. Cette crise est aussi a l’origine d’un enieme coup d’Etat le 30 avril 1999, de l’apparition d’un nouveau paysage politique et de la naissance de l’Union des Comores. La gestion de cette crise a beneficie de l’appui et du soutien de la communaute internationale, notamment l’Organisation de l’Unite africaine (OUA), l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et la Ligue des Etats Arabes ; elle aura prouve que la solution a cette instabilite permanente ne devait emaner que des Comoriens eux-memes. Une partie non negligeable de cet ouvrage parle de la mobilisation des partenaires internationaux autour des differentes causes comoriennes. La France a ete au centre des discussions depuis la conquete du pays au XVIIeme siecle jusqu’a la recherche d’une solution a la crise anjouanaise, de par les relations privilegiees entre les deux pays, le differend franco-comorien sur Mayotte et l’importante diaspora comorienne en France.

Tout en me referant a des ecrits sur les Comores, j’ai voulu surtout mettre en exergue mon temoignage pour avoir travaille aux cotes de cinq chefs d’Etat dont deux interimaires. Deux fois ministre, deux fois ambassadeur, trois fois conseiller a la Presidence de la Republique et une fois depute a l’Assemblee nationale, j’ai vecu des moments forts et difficiles de l’histoire des Comores independantes.

J’ai souvent agi et reagi au nom de l’Etat, notamment, lorsque le pays etait pris en otage par Bob Denard en 1995. La crise anjouanaise a mobilise une grande partie de mon energie et a focalise pratiquement mon action diplomatique durant une dizaine d’annees. Pendant sept ans, j’ai ete ministre des Affaires etrangeres du colonel Assoumani Azali. En cette qualite, j’ai signe plusieurs accords et conventions, notamment la Convention de Vienne et l’Additif de la Charte de la Ligue des Etats Arabes. J’ai participe activement au reglement de la double crise (politique et institutionnelle) des Comores, a la naissance de l’Union des Comores mais aussi a la definition des nouveaux mecanismes de l’OUA en vue de la creation de l’Union africaine.

Aujourd’hui, j’ai voulu, en tant qu’acteur de l’histoire des Comores et sans pretention aucune, partager mon point d’analyse. Les notes que je consigne ici peuvent servir de reperes aux historiens, aux chercheurs et a tous ceux qui veulent bien consacrer leurs etudes sur mon pays, les Comores.