Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les coups de cœur de Martine Sartor de la librairie LA RENAISSANCE à CREIL, France

  • Le choix des libraires : Dans ce jardin qu’on aimait (1 choix)Pascal Quignard Grasset, Paris, France– 06/11/2017

Au moment de l’enfantement, Eva l’épouse du Révérend Simeon Peace Cheney décède. Le Révérend éprouvera toute sa vie une grande douleur qu’il finira par adoucir à travers son attachement aux oiseaux et au jardin. Il avait noté tous les chants des oiseaux qu’il avait entendu en 1860 et 1880.
Le jardin devint une obsession par l’amour que cet homme portait à sa femme disparue. Dans le jardin du presbytère le Révérend retrouvait son épouse disparue.
Un récit plein de spiritualité, de compassion, où Dieu renvoie à la Nature.

  • Le choix des libraires : La France en automobile (1 choix)Edith Wharton Gallimard, Paris, France– 16/07/2017

Printemps 1905, Edith Wharton accompagnée de son mari Teddy, tous deux francophiles et très cultivés à bord de leur “Véhicule de Passion” conduit par un chauffeur, nous transmettent la fraîcheur des paysages à travers les belles routes de France.

Dans chaque ville caractéristique de Boulogne à Pau, Lourdes puis vers la Provence, l’architecture des monuments, des églises, des cathédrales est décrite avec érudition. Edith Wharton parle de la passion française pour les formes bien adaptées.

Edith au fil de “Un petit tour en France” nous donne un panorama de la France du début du XXe siècle empreint de douceur et de beauté.

  • Le choix des libraires : L’homme qui fouettait les enfants (3 choix)Ernest J. Gaines Liana Levi, Paris, France– 09/05/2017

“Fils” ainsi débute “L’homme qui fouettaient les enfants” par ce cri haut et fort dans le tribunal de Bayonne en Louisiane, Brady sorti son revolver et le coup parti.
Avec calme et détachement, le vieux Brady demanda au shérif de le laisser libre deux heures avant son arrestation.
Comment peut-on expliquer ces faits ?

Pour comprendre, le jeune reporter du journal local, devra passer la journée dans le salon du barbier coiffeur où les anciens passent leur journée à relater les nombreux et lointains souvenirs.

Un récit social plein d’humanité d’une communauté noire du Sud des États-Unis.

  • Le choix des libraires : La repasseuse (1 choix)Bénédicte Lapeyre Albin Michel, Paris, France– 07/02/2017

Nous sommes dans un monde d’amidon, de beau linge, de dentelle.
Ainsi nous traversons le XXe siècle troublé par les deux guerres mondiales entrecoupées par les années folles. Mone, repasseuse à Senlis, n’a jamais quitté cette petite ville bourgeoise de province. Elle a observé avec discrétion l’évolution de la société à travers le linge. Les étoffes dévoilent les secrets d’alcôve, l’intimité des familles aristocratiques, les réceptions, les soucis financiers. Elle comprenait la marche du monde mieux que quiconque.

Le mouvement de Mai 68 changea profondément la société et elle avait compris que cette révolution culturelle européenne aurait un impact sur le linge et les tissus : finis la soie, les brodés, les organdis et organzas, finie l’élégance.
Pour uniforme et toutes classes confondues Jeans & Baskets !

Née en 1900, Mone, repasseuse très professionnelle, discrète saura appréhender les bouleversements du XXe siècle et accueillera avec discernement les grands changements.

  • Le choix des libraires : Sur les chemins noirs (2 choix)Sylvain Tesson Gallimard, Paris, France– 23/12/2016

Sylvain Tesson nous fait découvrir la France parcourue à pied en diagonale du sud au nord. Il emprunte les passages secrets, appelés les “Chemins noirs” qui dessinent le souvenir de la France piétonne.
À travers ce long périple le lecteur y découvre une France abandonnée, oubliée, en jachère, sauvage et des villages désertés. La préservation, l’isolement sont considérés par l’administration comme un sous-développement.
Bien au contraire cette ruralité est la clé du paradis sur Terre.
C’est un récit qui sent le sous-bois, la rosée du matin, la tiédeur des soirées où le bivouac est un luxe, il vaut tous les palaces, quoi de plus exquis que d’être réveillé par le chant des oiseaux.
Merci Sylvain de nous avoir fait découvrir une France solitaire et si Belle !

  • Le choix des libraires : Il me semble désormais que Roger est en Italie (1 choix)Frédéric Vitoux Ed. des Equateurs, Sainte-Marguerite-sur-Mer, France– 07/09/2016

Un jour vous rencontrez un ami, il vous accompagne de nombreuses années et soudain la mort vient interrompre cette complicité. Alors, il faut s’habituer à son absence, combattre l’oubli, faire comme si cette amitié indéfectible se prolongeait en pensant “il me semble désormais que Roger est en Italie”.
Un livre à mettre entre toutes les mains.

  • Le choix des libraires : Aventures au Mato Grosso (1 choix)Raymond Maufrais Points, Paris, France– 30/08/2016

Le récit captivant nous amène en Amazonie dans les profondeurs de la forêt vierge du Mato Grosso en 1946, à la recherche des Indiens Chavantes surnommés les “tueurs du Mato Grosso”.
L’expédition est truffée de dangers en tout genre mais ô combien passionnants pour celui qui aime l’aventure et les fortes émotions.
Vous n’en sortirez pas indemne !

  • Le choix des libraires : La piste Pasolini (1 choix)Pierre Adrian Ed. des Equateurs, Sainte-Marguerite-sur-Mer, France– 07/05/2016

Pierre Adrian nous conduit du Frioul à Rome sur les pas de Pier Paolo Pasolini, poète, écrivain, cinéaste à la recherche de ce meneur d’âmes paumées du nouveau siècle.
Quarante ans après son assassinat sur la plage d’Ostie, ses idées, ses préoccupations sociétales sont toujours contemporaines. Pasolini avait une vision désespérée de la société.
La présence de Dieu n’était jamais loin chez cet intellectuel.

  • Le choix des libraires : Gabriele D’Annunzio ou Le roman de la Belle Epoque (2 choix)Dominique Lormier Rocher, Monaco, France– 21/09/2015

Gabriele D’Annunzio quitte une Italie terne, plate et arrive à Paris au début du XXème siècle, c’est la Belle Époque, il traverse de belles années dans l’insouciance, mène une vie mondaine allant de réceptions en spectacles. Grand séducteur, homme au grand coeur, épris d’art et de belles dames, il côtoie les plus grands intellectuels de son époque, Marcel Proust, Claude Debussy, Jean Cocteau, Romaine Brooks, Pierre Loti.

Romancier-poète érudit, esthète, il publiera ses oeuvres en français chez Calmann-Levy. Quand le conflit éclate, inquiet des premiers revers que subit l’armée française, il prend part au conflit en parcourant la zone des armées en arrière du front. En mai 1915, il quitte Arcachon et rejoint l’Italie qu’il pousse à rejoindre la France dans le conflit.
Grabriele D’Annunzio se distingue pour ses faits de guerre, il est à la fois fantassin, aviateur, marin, chef d’État-major et finira dans le mysticisme au Vitoriale.

Gabriele D’Annunzio fut d’inventeur d’un style de vie qui fit fureur en Europe mais aussi un grand poète-romancier soldat.

  • Le choix des libraires : Mémoire sur mon séjour à Paris (1 choix) Bernin Berg international, Paris, France– 01/08/2015

Cette longue lettre adressée en 1665 au Cardinal Flavio Chigi est un témoignage de premier ordre sur la Cour de Louis XIV oubliée dans la bibliothèque Ariostea.
À l’invitation du Grand Roi, Bernini célèbre sculpteur, architecte, peintre de grande réputation se rend à Paris pour sculpter le buste du Roi.
D’un style spontané, incisif, Bernini décrit la Cour de Louis XIV avec ironie notamment les intellectuels les plus en vue de l’époque.
Homme libre dans ses jugements son goût pour le baroque déplait aux Français, on trouve ses projets trop extravagants et ils ne sont pas retenus La mentalité des Français a-t-elle vraiment changée depuis le XVIIe siècle ?