Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les coups de cœur de Romain Cabane de la librairie des DANAÏDES à AIX-LES-BAINS, France

  • Le choix des libraires : Wilderness (1 choix)Lance Weller Gallmeister, Paris, France– 02/04/2014

L’homme, la vie, la vieillesse, l’amour… Un roman traversé par des grandes questions, une écriture cinématographique, des paysages grandioses, une histoire haletante, des passages brillants sur la guerre de Sécession. Un livre sombre et vivifiant.

  • Le choix des libraires : Tony Hogan m’a payé un ice-cream soda avant de me piquer maman (1 choix)Kerry Hudson Philippe Rey, Paris, France– 29/03/2014

Le récit d’une enfance difficile. Raconté par la jeune fille qui l’a vécue. C’est touchant, juste, parfois drôle, sensible. On se prend rapidement d’affection pour cette môme un peu perdue qui ne comprend pas tout bien qu’elle ait déjà un regard acéré sur le monde qui l’entoure. La langue est singulière et assez intéressante…

  • Le choix des libraires : Duane est dépressif (3 choix)Larry McMurtry Sonatine éditions, Paris, France– 28/03/2014

C’est l’histoire d’un type qui un jour descend de son pick-up et choisit de ne plus y remonter. Une réflexion sur nos vies et notre monde, un anti-héros attachant, de l’introspection, du rire… Et une super traduction !

  • Le choix des libraires : En finir avec Eddy Bellegueule (5 choix)Edouard Louis Seuil, Paris, France– 01/03/2014

Voici le récit d’une enfance difficile. Un livre dur voire brutal qui raconte tout à la perfection : le nord, milieu populaire, la pauvreté. Notre personnage n’est pas un “dur”, il aurait bien aimé faire de la danse, du théâtre, il est attiré par les garçons… Et ça, c’est pas possible. Ni à la maison, ni à l’école : pas dans son milieu. C’est donc aussi le récit de cet apprentissage. C’est dur, c’est captivant, c’est direct mais c’est tout de même écrit : c’est fort.

  • Le choix des libraires : Le corps humain (3 choix)Paolo Giordano Seuil, Paris, France– 12/09/2013

Une unité militaire italienne est envoyée sur le front, en Afghanistan. Au travers de plusieurs soldats de ce détachement, c’est la guerre qui est montrée en direct, ce qu’elle est et ce qu’elle pousse à être. Le récit est prenant, se donnant le temps de plonger dans la vie et les doutes, dans l’intimité de chacun des personnages. Rapidement, le quotidien assez misérable de ces jeunes gens passionne : comment cela finira-t-il ? Dans la lignée du désert des Tartares…

  • Le choix des libraires : Le coeur par effraction (2 choix)James Meek Métailié, Paris, France– 24/08/2013

Cette histoire de famille captivante et très bien mise en scène nous tient en haleine : entre la cruelle transparence et le mensonge le plus éhonté, où se situe la marge raisonnable (que dis-je, vitale !) de tricherie… De l’humour, de la légèreté et bien des compliments à faire sur ce roman qui se dévore !

  • Le choix des libraires : La scierie : récit anonyme (2 choix)Ed. Héros-Limite, Genève, Suisse– 17/08/2013

Un récit dans lequel on bascule dès la première page… C’est le passage d’un jeune à l’âge d’homme, sa découverte d’un monde de travail physique, éreintant, dans une scierie du département de la Loire. Un métier rude avec des hommes parfois retors, c’est du Zola et en même temps c’est un témoignage bien vivant, brut. C’est là qu’on redécouvre ce que le travail, le travail de force, le travail sur les machines, entre l’usine et la mine, ce que ce travail peut avoir comme impact sur les hommes. Tout au long du livre on se sent emporté vers le dénouement, la lame de la scie circulaire au-dessus de la main rendue tremblante par l’effort. Terrible et beau à la fois. Un livre qui ne laisse pas de bois.

  • Le choix des libraires : Une belle saloperie (2 choix)Robert Littell Baker street, Paris, France– 09/08/2013

Roman noir pur jus, à l’ancienne, dans les pas de Crumley, Thompson et consorts. Tous les ingrédients sont là : personnages classiques, clichés, répliques savoureuses, motels, grands espaces et bâtiments délabrés… C’est un plaisir de suivre ce détective bourru au grand coeur et son inévitable et jolie cliente, un peu perdus dans notre époque il faut bien le dire. Une belle histoire bien racontée, c’est pas si souvent qu’on se fait plaisir comme ça !

  • Le choix des libraires : L’art du jeu (4 choix)Chad Harbach Lattès, Paris, France– 09/06/2013

La jeunesse étudiante… Sous des dehors classiques et très américains, qui sont Henry, Mike, Pella ou Owen… Que cachent-ils ? Un vrai roman fleuve où l’on suit avec beaucoup de plaisir, un brin de nostalgie et une touche d’émotion ces personnages taillées pour nous emmener loin loin loin !

  • Le choix des libraires : Le trésor de la baie des orques (1 choix)Kenneth Cook Autrement, Paris, France– 01/06/2013

Vous avez lu Monfreid, Melville, Dickens ? Il y a un peu de ceux-là dans celui-ci. Ca part très vite : notre protagoniste devient rameur sur une baleinière et les descriptions de pêche sont froides, méticuleuses, violentes. Puis il y a la part romanesque de ce livre, avec ses personnages contrastés de baleinier, de riche aventurier exotique et d’entrepreneur louche. C’est bien découpé, le rythme ne retombe pas et s’accélère même, ça se lit d’une traite et c’est tout bon !