Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les creationnismes : une menace pour la societe francaise ?

Auteur : Cyrille Baudouin | Olivier Brosseau

Date de saisie : 04/06/2008

Genre : Sciences et Technologies

Editeur : Syllepse, Paris, France

Collection : Arguments-mouvements

Prix : 7.00 / 45.92 F

ISBN : 978-2-84950-167-2

GENCOD : 9782849501672

Sorti le : 22/05/2008

  • Les presentations des editeurs : 05/06/2008

Depuis le debut du 20e siecle, aux Etats-Unis, les mouvements creationnistes ne cessent de remettre en cause l’enseignement de la theorie darwinienne de l’evolution. Les recentes prises de position anti-evolutionnistes de plusieurs ministres europeens de l’education ont pousse le Conseil de l’Europe a traiter de cette question d’actualite politique, afin d’appeler les gouvernements a s’opposer fermement a toutes les tentatives de presentation du creationnisme comme discipline scientifique. La France n’evoque la question des creationnismes qu’au travers de ce qui se passe dans les pays etrangers, ou presque… Sommes-nous veritablement a l’abri de ces mouvements ? Quelles sont les implications sociales et politiques de ces demarches obscurantistes ? En quoi la volonte affichee du president de la Republique Nicolas Sarkozy de redefinir la loi de separation des Eglises et de l’Etat est-elle susceptible d’augmenter l’influence des structures creationnistes ?
Cet essai interessera tous ceux qui veulent decouvrir ou approfondir une question de societe qui suscite depuis 2005 une attention particuliere des medias nationaux.

Olivier Brosseau est docteur en biologie. Apres plusieurs annees de recherche sur la classification et l’evolution d’organismes marins, il s’est specialise en communication scientifique sur des questions environnementales. Cyrille Baudouin est ingenieur physicien ; il a travaille en astrophysique, puis s’est oriente vers la communication scientifique. Il a collabore au magazine Science & Vie.

  • Les courts extraits de livres : 05/06/2008

Extrait de l’introduction :

En 1796, Laplace publie L’exposition du systeme du monde, ouvrage ayant pour but d’expliquer la naissance du systeme solaire. Il donne la premiere hypothese de la naissance simultanee du Soleil et des planetes a partir d’un meme nuage de gaz et de poussieres en rotation. Napoleon fit remarquer a Laplace : Votre travail est excellent mais il n’y a pas de trace de Dieu dans votre ouvrage, Laplace lui repondit : Sire, je n’ai pas eu besoin de cette hypothese.

A la fin du 19e siecle, le mot creationnisme apparait. Il designe des mouvements anti-evolutionnistes apparus dans des Eglises evangeliques nord-americaines. Ces oppositions se sont developpees parallelement a l’acceptation de plus en plus large, au sein de la communaute scientifique, de la theorie de l’evolution des especes proposee par le naturaliste Charles Darwin. Dans un sens etroit, les creationnistes sont ceux qui affirment que le recit de la Creation, tel qu’il apparait dans la Bible (la Genese), doit etre accepte a la lettre. On parle alors de litteralistes.
Historiquement, la doctrine de la Creation – qui existait avant ces mouvements evangeliques – est une conception religieuse. Elle stipule que l’Univers, la Terre et tous les organismes qu’elle porte ont ete crees par une puissance surnaturelle a partir du neant. Cette croyance en une Creation originelle est plus particulierement (mais non exclusivement) associee aux trois grandes religions monotheistes : judaisme, christianisme et islam.

  • Les courts extraits de livres : 05/06/2008

Extrait de l’introduction :

En 1796, Laplace publie L’exposition du systeme du monde, ouvrage ayant pour but d’expliquer la naissance du systeme solaire. Il donne la premiere hypothese de la naissance simultanee du Soleil et des planetes a partir d’un meme nuage de gaz et de poussieres en rotation. Napoleon fit remarquer a Laplace : Votre travail est excellent mais il n’y a pas de trace de Dieu dans votre ouvrage, Laplace lui repondit : Sire, je n’ai pas eu besoin de cette hypothese.

A la fin du 19e siecle, le mot creationnisme apparait. Il designe des mouvements anti-evolutionnistes apparus dans des Eglises evangeliques nord-americaines. Ces oppositions se sont developpees parallelement a l’acceptation de plus en plus large, au sein de la communaute scientifique, de la theorie de l’evolution des especes proposee par le naturaliste Charles Darwin. Dans un sens etroit, les creationnistes sont ceux qui affirment que le recit de la Creation, tel qu’il apparait dans la Bible (la Genese), doit etre accepte a la lettre. On parle alors de litteralistes.
Historiquement, la doctrine de la Creation – qui existait avant ces mouvements evangeliques – est une conception religieuse. Elle stipule que l’Univers, la Terre et tous les organismes qu’elle porte ont ete crees par une puissance surnaturelle a partir du neant. Cette croyance en une Creation originelle est plus particulierement (mais non exclusivement) associee aux trois grandes religions monotheistes : judaisme, christianisme et islam.