Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les fantomes de Breslau

Auteur : Marek Krajewski

Traducteur : Margot Carlier

Date de saisie : 10/07/2008

Genre : Policiers

Editeur : Gallimard, Paris, France

Collection : Serie noire

Prix : 19.50 / 127.91 F

ISBN : 978-2-07-078277-2

GENCOD : 9782070782772

Sorti le : 24/04/2008

  • Les presentations des editeurs : 11/07/2008

Debut septembre 1919. Sur une petite ile de l’Oder, des collegiens decouvrent les corps atrocement mutiles de quatre jeunes hommes en bonnet de marin. A cote des victimes, la police retrouve une feuille avec une citation de la Bible, adressee a l’assistant criminel specialise dans les affaires de moeurs, Eberhard Mock. A travers les sombres ruelles de Breslau marquees par le desoeuvrement de l’apres-guerre, le crime et des etablissements douteux ou circule la drogue et fleurit la prostitution, l’enquete que menera Mock dans l’affaire des quatre marins fera resurgir son propre passe, encore tres proche…
Premier volume d’une serie nous plongeant au coeur de l’Europe centrale de l’entre-deux-guerres, Les fantomes de Breslau ravira les amateurs d’Histoire et de mysteres.

Marek Krajewski est ne en 1966 en Pologne. Il enseigne aujourd’hui le latin a l’universite de Wroclaw. Les fantomes de Breslau est son premier roman a paraitre dans la Serie Noire.

  • La revue de presse Gerard Meudal – Le Monde du 10 juillet 2008

Sur l’atlas mondial des litteratures policieres, il va falloir ajouter la Pologne. Si le genre n’y etait pas tres implante jusqu’a ces dernieres annees, il semble a present y prosperer ; la preuve, la parution de ce premier roman traduit du polonais dans la “serie noire”…
Il n’est pas facile au debut de se familiariser avec l’univers etrange de Mock, de suivre le fil de ses peregrinations dans les bordels, les cafes enfumes et les bas-fonds de Breslau. Mais le voyage s’avere vite captivant. On a l’impression de retrouver en Eberhard Mock un frere de Franz Biberkopf, le heros du Berlin Alexanderplatz, d’Alfred Doblin, auquel l’atmosphere du roman de Krajewski fait immanquablement penser…
Le deuxieme tome de la tetralogie policiere que Marek Krajewski a consacree a Breslau se passe en pleine ascension du nazisme. Vivement qu’il soit traduit !