Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les grands discours socialistes francais du XXe siecle

Auteur : Mehdi Ouraoui

Preface : Francois Hollande

Date de saisie : 29/03/2007

Genre : Politique

Editeur : Complexe, Bruxelles, France

Collection : Vox publica

Prix : 19.90 / 130.54 F

ISBN : 2-8048-0128-4

GENCOD : 9782804801281

  • Les courtes lectures : Lu par CharlotteThomas – 03/04/2007

Telecharger le MP3

CharlotteThomas – 03/04/2007

  • Les courtes lectures : Lu par Claire Lamarre – 23/03/2007

Telecharger le MP3

Claire Lamarre – 08/03/2007

  • Les presentations des editeurs : 23/03/2007

Cet ouvrage reunit, pour la premiere fois, les discours des grands orateurs socialistes, de Jean Jaures aux contemporains. Il retrace non seulement revolution de la pensee socialiste, mais surtout celle de la parole socialiste qui a marque la gauche francaise tout au long du XXIe siecle.
Dans l’union et la division, au pouvoir et dans l’opposition, les socialistes ont transforme la societe et la vie politique francaises. Cette anthologie du siecle socialiste revient sur les moments importants qui ont jalonne l’histoire de ces hommes et de ces femmes qui ont adopte le projet de Jean Jaures d’aller vers l’ideal et de comprendre le reel.
Trois debats fondamentaux traversent l’histoire des socialistes, sur leur rapport aux institutions et a l’action politique, leur relation au progres social et a la sphere economique, la place de la France en Europe et dans le monde. Au fil des discours presentes dans cet ouvrage, le lecteur pourra decouvrir ou redecouvrir ces debats, ainsi que la construction et l’influence du langage socialiste depuis cent ans. Et s’il est une certitude, c’est que, pour les socialistes, le verbe est indissociable de l’action politique.

Ce volume contient des discours de Jean Jaures, Jules Guesde. Leon Blum, Leo Lagrange, Guy Mollet, Francois Mitterrand, Robert Badinter, Jacques Delors, Michel Rocard. Laurent Fabius. Lionel Jospin et Segolene Royal.

Mehdi Ouraoui, normalien, enseigne l’analyse du discours politique a l’Institut d’etudes politiques de Paris.

VOX PUBLICA
Au travers de recueils rassemblant grands discours et expressions publiques, la collection VOX PUBLICA donne a entendre le pouvoir des mots dans l’Histoire. On trouvera dans chaque volume un vade mecum de discours parfois oublies, ou qui ont marque les memoires, et dont on aura plaisir ci retrouver les termes precis, le plus souvent dans leurs versions in extenso.

  • La revue de presse Michel Noblecourt – Le Monde du 30 mars 2007

Alors que la campagne presidentielle privilegie, une fois encore, l’instant mediatique, une belle occasion est donnee de remonter le temps politique, a travers un ouvrage qui rassemble les grands discours des socialistes francais au XXe siecle. Dans cette anthologie de la pensee socialiste cadencee en trois mouvements – l’action politique et les institutions, le progres social et la sphere economique, l’Europe et le monde – defilent au fil des pages Jean Jaures, Jules Guesde, Leon Blum, Leo Lagrange, Guy Mollet, Francois Mitterrand, Robert Badinter, Laurent Fabius, Michel Rocard, Lionel Jospin, Jacques Delors et Segolene Royal. Chaque discours est presente, ou plutot mis en scene, par le politologue et juriste Mehdi Ouraoui.

  • Les courts extraits de livres : 23/03/2007

Jean Jaures

DISCOURS A UNE CONFERENCE CONTRADICTOIRE AVEC JULES GUESDE SUR LES DEUX METHODES

Lille, 26 novembre 1900

C’est le devoir du proletariat socialiste de marcher avec celle des fractions bourgeoises qui ne veut pas revenir en arriere.

Le 26 novembre 1900, l’hippodrome de Lille accueille plusieurs milliers de militants venus ecouter Jean Jaures et Jules Guesde. Cette rencontre donne lieu a l’expression des deux voix historiques du socialisme francais qui, malgre ses premiers succes electoraux, n’est pas encore unifie. Reforme ou revolution ? Alliance avec la bourgeoisie ou intransigeance socialiste ? La question de la methode est au coeur des debats du socialisme naissant.
Dans son intervention. Jaures inscrit le socialisme francais dans un cadre resolument inspire du marxisme, notamment par sa critique des socialistes utopiques Owen et Fourier. Neanmoins, il livre une analyse personnelle de la lutte des classes fondee sur le reformisme et l’eveil des consciences. La mission des socialistes est, selon lui, de permettre aux proletaires de prendre conscience de l’ordre capitaliste et de s’organiser pour l’abattre. Dans ce patient travail sur les esprits, la participation aux institutions et l’alliance tactique avec la bourgeoisie sont indispensables. Ici, Jaures trace donc la voie du socialisme democratique et reformiste, qui sera empruntee vingt ans plus tard par Blum et les socialistes qui rejetteront les conditions de la IIIe Internationale au congres de Tours.
En outre, Jaures expose une conception du socialisme empreinte d humanisme. Pour justifier son engagement dans la defense de Dreyfus a partir de 1898, il s’exclame : Nous n’avons pas voulu de cette fletrissure de honte, sur l’aurore du proletariat. La vision reformiste, democratique et humaniste de Jaures constituera le socle du socialisme francais.