Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les larmes (TRADUIT DE L’ESPAGNOL PAR MICHEL LAFON)

Auteur : César Aira

” Tous les chemins de l’ombre conduisent à cette certitude atroce : il m’est arrivé ce dont j’avais le plus peur.
” Course effrénée contre l’ironie du destin et la douleur de la séparation. Jeu particulièrement retors avec le temps et l’espace, fable fantastique, politique et philosophique, Les Larmes peut aussi être lu comme le manifeste poétique d’un écrivain déjà considérable. Un terroriste japonais, une sensuelle vedette de télévision, un improbable Premier ministre argentin, un chien parlant nommé Rintintin dont un couple divorcé organise obsessionnellement la garde, tels sont quelques-uns des personnages qui traversent ce court roman irrésistible de folie et de sagesse.