Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les narrateurs fous ; mad narrators (édition bilingue français/anglais)

Auteur : Romain Girard, Nathalie Jaëck, Clara Mallier, Arnaud Schmitt

Ce volume a pour objectif d’étudier le phénomène de la folie du narrateur dans la fiction et dans le cinéma anglo-saxon. Si la folie des personnages a fait l’objet d’un certain nombre de travaux récents portant sur les savants fous, et si la représentation de la folie est un des sujets favoris de la fiction, c’est ici le cas plus étrange des narrateurs fous, oxymore fertile, qui est examiné. La folie narratoriale, qui relève du phénomène plus large de la non-fiabilité tel que l’a défini Wayne Booth, éveille le soupçon, et met en jeu une instabilité, un décalage entre la voix du narrateur et celle de “l’auteur implicite”.
Les différents auteurs de ce volume examinent les effets de ce soupçon introduit dans le texte, et s’interrogent sur ce qui différencie la folie des autres types de non-fiabilité. Ils distinguent entre une folie explicite, immédiatement visible, et une folie esquissée comme une simple hypothèse du texte, et montrent que de nombreux textes ou films peuvent ainsi donner lieu à une double lecture, “confiante” ou “soupçonneuse”.
Ils relèvent dans les deux cas les manifestations et les symptômes de cette folie, et dressent un tableau critique et clinique des narrateurs fous qui déstabilisent le lien entre réalité et représentation. Le volume est organisé en trois parties : la première partie examine les enjeux éthiques du choix de confier la narration à un narrateur fou, la seconde est consacrée à une réflexion esthétique et rhétorique, tandis que la troisième s’intéresse au cas particulier des arts visuels.