Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les nuits blanches d’Edimbourg

Auteur : Barry Graham

L’amour et la fugacité des relations humaines. “Dans la chaleur de l’après-midi, je buvais mon thé parmi les hippies, femmes au foyer, schizophrènes et autres clochards. Le Cornerstone Café est un endroit sombre, aménagé au sous-sol d’une église qui se dresse devant le château d’Edimbourg.
Quand il fait chaud, ils installent les tables dehors, dans le vieux cimetière. Outre des barbus et des écolos sauveurs de baleines, le Cornerstone et sa bienveillance notoire attirent une forte concentration de SDF et de fêlés du casque. On me trouvait quelque part au milieu de cette faune.”