Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les obsessions du voyageur

Auteur : Georges Simenon

Date de saisie : 09/07/2008

Genre : Recits de Voyages

Editeur : Quinzaine litteraire, Paris, France

Collection : Voyager avec

Prix : 26.00 / 170.55 F

ISBN : 978-2-910491-22-2

GENCOD : 9782910491222

Sorti le : 21/05/2008

  • Les presentations des editeurs : 10/07/2008

Simenon entretenait avec le voyage un rapport ambivalent, sa mobilite et sa curiosite insatiables contrastant avec le caractere statique d’une oeuvre ou l’homme apparait partout le meme et le monde fondamentalement sans surprise. C’est cette contradiction qu’explore Benoit Denis, en puisant dans les nombreux reportages que Simenon realisa pour de grands quotidiens dans les annees 1930.
Entre 1931 et 1935, Simenon parcourt le monde sur un rythme effrene : l’Europe du Nord jusqu’au cercle polaire, l’Europe de l’Est, la Turquie, l’Amerique centrale, les Galapagos, Tahiti, la Nouvelle-Zelande, l’Australie, Ceylan, et bien sur l’Afrique noire, de l’Egypte au Congo belge. Il se declare lui-meme en quete non pas du pittoresque, mais a la recherche des hommes, avide d’aller droit devant [lui], le nez au vent, a humer les odeurs, a ecouter des bruits, a happer des bribes de conversation et a [se] remplir les yeux d’images. Partout il saisit le reel, se l’approprie, prompt a devoiler l’envers du decor, a reperer les signes d’un monde en crise et d’une civilisation occidentale en declin.
Les voyages ont en fait represente pour l’ecrivain l’etape preliminaire a l’elaboration d’une vision de l’homme qu’il developpera dans son oeuvre romanesque. Comme si seule la fiction etait a meme de surmonter la solitude radicale a laquelle condamne la rencontre de l’alterite, remarque Benoit Denis. D’ou peut-etre le double contraste entre le regard froid et distant du reporter – au style neanmoins nerveux et emotif – et l’empathie reelle du romancier exprimee dans un style presque neutre. Les photos prises par Simenon, largement inedites, traduisent avec force la curiosite parfois impitoyable de son regard qui fouille, avide de retrouver partout l’homme nu.

Chef de travaux et maitre de conferences a l’universite de Liege, Benoit Denis y est egalement directeur du Centre d’Etudes Georges-Simenon. Il est l’editeur de la correspondance entre Simenon et Andre Gide et, avec Jacques Dubois, des deux volumes de Romans de Simenon dans la Bibliotheque de la Pleiade.

  • La revue de presse Nathalie Crom – Telerama du 9 juillet 2008

Ce qui fait l’interet de la presente anthologie, outre les photographies inedites signees Simenon, c’est le travail de choix d’extraits et de commentaires effectue par Benoit Denis dans le corpus de ses reportages. Un montage veritable, tout ensemble savant et limpide, qui permet d’apprehender le regard sombre et parfois amer que Simenon portait sur le monde, sa vision inquiete et discutable de l’histoire, son desenchantement irrevocable face a l’homme tel qu’il est vraiment – l’homme nu dont il avait fait l’objet de sa quete.