Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les profondeurs oubliees du christianisme : entretiens avec Karin Andrea De Guise

Couverture du livre Les profondeurs oubliees du christianisme : entretiens avec Karin Andrea De Guise

Auteur : Karin Andrea De Guise | Jean-Yves Leloup

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Religion, Spiritualite

Editeur : Ed. du Relie, Gordes, France

Prix : 16.00 €

ISBN : 978-2-35490-003-8

GENCOD : 9782354900038

  • Les presentations des editeurs : 22/09/2007

Jean-Yves Leloup
A la suite des decouvertes de Nag Hammadi, l’interet croissant pour les Evangiles apocryphes, les personnages qui s’y manifestent (Marie-Madeleine, Judas. Thomas…) et les informations qu’ils vehiculent sur les premieres annees du christianisme, entraine beaucoup de confusions et d’approximations. Karin Andrea de Guise (de l’universite de Sao Paulo) interroge ici Jean-Yves Leloup, dont l’approche philosophique transdisciplinaire, faite de rigueur et d’ouverture, est reconnue par un vaste public en Europe et outre-Atlantique. Dans la continuite de ses precedents ouvrages, il nous invite a explorer, avec force et clarte, Les Profondeurs oubliees du christianisme : les questions du feminin, le probleme du mal, la connaissance rationnelle et contemplative, la place de la gnose… et autres themes essentiels, y sont abordes. Jean-Yves Leloup ne nous dit pas ce qu’il faut penser, il nous rappelle simplement qu’il faut penser.

  • Les courts extraits de livres : 22/09/2007

Extrait de l’introduction de Karin Andrea de Guise :

A l’occasion de son trentieme anniversaire, l’universite de Sao Paulo reconnaissait en Jean-Yves Leloup, son invite d’honneur, l’un des penseurs les plus originaux de notre temps.
Best-seller aux Etats-Unis et en Amerique du Sud, l’ensemble de son oeuvre est etudie dans de nombreuses universites, mais c’est a propos de ses traductions et interpretations des textes de Nag Hammadi que nous avons choisi de l’interroger, les questions soulevees par ces textes antiques etant de nouveau d’actualite et sous les feux de la rampe dans de nombreux medias.
L’approche de Jean-Yves Leloup n’est ni polemique ni dogmatique, mais attentive aux textes eux-memes, au Sens qu’ils transmettent, et, surtout, aux questions essentielles qu’ils provoquent.
Jean-Yves Leloup se refuse aux declarations fracassantes ou definitives, il ne dit pas ce qu’il faut penser, mais qu’il faut penser ; il nous invite a la nuance, a la reconnaissance du simple comme du complexe et s’il nous entraine dans les meandres de la gnose plutot que du gnosticisme, c’est pour nous rappeler les etudes longues et laborieuses des chercheurs en ce domaine. Ceux qui en connaissent le plus a ce sujet sont ceux qui sont le moins enclins a en parler.
Jean-Yves Leloup accepte pourtant de sortir de son silence pour nous eveiller, sans nous endoctriner, aux multiples facettes et nuances du Reel-Un dont temoignent les Ecritures.
Son approche se veut a la fois traditionnelle (il demeure un theologien orthodoxe) et ouverte (sa pratique est celle de la transdisciplinarite). Au-dela de ses differentes competences (theologien, philosophe, therapeute), il se considere avant tout comme un hermeneute (plus qu’un exegete) dans sa volonte tetue de trouver du Sens la ou d’autres ne voient que grimoires, textes, evenements obscurs ou absurdes.
Camus disait a propos de son oeuvre qu’il s’agit de faire ce que le christianisme n’a jamais fait : s’occuper des damnes, s’occuper de ce qui est exclu, rejete, refoule, sauver ce qui est perdu.