Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les réfugiés Hoà

Auteur : Yves Meaudre

“Oh, bien sûr, ça cogne de temps en temps, les Vietnamiens bombardent nos malheureuses ouailles qui s’enfuient au risque de sauter sur les mines nombreuses aux abords des camps.
Qu’ils soient là depuis longtemps ou qu’ils arrivent, nos réfugiés n’en peuvent plus. Ils échouent dans les camps comme de pauvres oiseaux après un vol épuisant. En même temps, il y a parmi ces détresses de telles joies ! Ils sont si beaux, si dignes, ces milliers d’enfants au visage de prince qui rappellent que la Vie est toujours victorieuse. Le bon Dieu est au milieu d’eux et cette présence illumine les coeurs et transparaît dans ces si beaux regards.
Viens ! C’est une chance extraordinaire pour construire ta vie de futur avocat. Tu seras l’avocat des pauvres, j’en suis sûr”. “Mon cher filleul, j’ai un projet pour toi.” Je relus encore et encore. ” Il y a tant à faire, mon garçon ! “