Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Les yeux des ténèbres

Auteur : Dean Koontz

En 2020, les Chinois ont mis au point une arme biologique appelée Wuhan-400 « parce qu’elle a été développée dans leurs laboratoires à la périphérie de la ville de Wuhan, et que c’est la quatre-centième souche viable créée par l’homme dans ce centre de recherche. » Les symptômes de ce micro-organisme viral ressemblent à s’y pméprendre à ceux du coronavirus 2019- nCoV : Vertiges, fièvres, courbatures, nausées… Et, tout comme le coronavirus qui fait trembler le monde actuellement – dont le foyer originel se trouve précisément dans cette région de Chine -, le Wuhan-400 décrit par Dean Koontz se transmet à l’homme et se révèle mortel. En quelques heures, il serait capable d’anéantir une ville entière.
Inexorablement, l’épidémie se propage…
Depuis, sa parution, ce roman aujourd’hui prophétique, s’est vendu à 3 millions d’exemplaires dans le monde.