Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Lettre à une cafetière italienne

Auteur : Ludovic Iacovo

Je n’ai jamais cessé d’aimer ma cafetière pour tous les moments incroyables qu’elle m’a apportés, joie et rêverie, addiction et plaisir, solitude et partage. Tous ces instants ont été pour moi les signes d’une existence réussie parce que sans contraintes, sans contrariétés, semblables aux gestes d’une méditation profonde où nous retrouvons le goût d’être là dans la simplicité des choses offertes.