Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Lettres noires : des ténèbres à la lumiere

Auteur : Alain Mabanckou

L’Afrique a pendant plusieurs siècles été vue, imaginée, fantasmée par les Européens comme un continent sauvage, ténébreux matière première des récits d’aventures et d’exploration teintés d’exotisme, qui ne laissaient pourtant entendre qu’une seule voix  ; celle du colonisateur. Il faut attendre le milieu du xxe siècle pour qu’une littérature écrite par et pour les Africains se révèle. De la négritude à la «  migritude  », il appartient aux écrivains noirs d’aujourd’hui de penser et de vivre leur identité artistique en pleine lumière.
Premier écrivain invité à la chaire annuelle de Création artistique du Collège de France, Alain Mabanckou est romancier, poète et essayiste. Ses oeuvres ont été traduites en une quinzaine de langues. Son premier roman, Bleu-Blanc-Rouge (1998), lui a valu le Grand Prix littéraire d’Afrique. En 2006, il obtient le prix Renaudot pour Mémoires de porc-épic. Il a récemment écrit Les Cigognes sont immortelles (2018), publié aux Éditions du Seuil.