Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Leurs derniers matins blêmes ; brèves de contes noirs

Auteur : Breath Valmere

Au début des années 50, une série de meurtres, dont la mise en scène macabre devant des commissariats de quartier, défraye les chroniques de Paris. Ces meurtres attribués à un tueur en série commencent à inquiéter les hautes sphères de la ville. L’enquête est confiée à un jeune policier, l’inspecteur Tarcot, récemment arrivé au fameux 36 quai des Orfèvres. L’inspecteur Tarcot assiste à l’enterrement de la troisième victime. Il fait rapidement connaissance avec un jeune couple, frère et soeur. Leur attitude intrigue l’inspecteur. Il découvrira qu’ils ont un passé récent commun. L’enquête permet à Tarcot de découvrir les activités de délations et de collaborations, durant la guerre, d’hommes passés au travers des mailles du filet de cette chasse aux sorcières de l’après-guerre. Ce passé honteux, que certains voudraient dissimuler et oublier, fait remonter à la surface les trahisons d’hommes ayant vendu leur âme au diable. L’inspecteur Tarcot est confronté à l’immense toile d’araignée, tissée durant cette guerre, où résistants et collaborateurs sont cruellement difficiles à distinguer. Le rôle de la police, alors aux ordres de Vichy sous l’Occupation, écoeure Tarcot, dont les principes d’aide à la population et garants de la loi, sont sévèrement remis en question.