Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’histoire de Chicago May

Auteur : Nuala O’Faolain

Traducteur : Vitalie Lemerre

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Sabine Wespieser editeur, Paris, France

Prix : 25.00 €

ISBN : 978-2-84805-043-0

GENCOD : 9782848050430

  • Le choix des libraires : Choix de Pauline Serrad de la librairie MAISON DE LA PRESSE a TROYES, France – 14/07/2012

Deux voix de femmes resonnent dans ce roman. L’une raconte les aventures de Chicago May et l’autre, en filigrane, relate la vie de “la reine des criminelles”. Deux narratrices, mais une seule histoire, celle d’une femme scandaleuse.
1893, May Duignan, jeune irlandaise, quitte sa terre et sa famille pour l’Amerique. La-bas, paree de bottines et de jupes longues, elle gagne sa vie en usant de ses charmes, de son culot et ses talents d’arnaqueuse. Sa vie va de rebondissements en rebondissements, May s’acoquine avec de celebres bandits et ne cesse de bourlinguer : escrocs, amants, beuveries, prostitution, braquages, prison. Une vie qui suit des chemins de traverses, qui bouscule les conventions de l’epoque.
De ce parcours pour le moins romanesque, May en tirera ses memoires et c’est a partir de ce recit que Nuala O’ Faolain entreprend une reecriture de cette vie hors du commun. Pour ce faire, elle refait le parcours que cette femme a trace un demi-siecle auparavant, et tente de comprendre ses actes a travers sa propre experience, de deceler les sentiments qui sont a l’origine de cette cavale.
Pourquoi avoir choisi cette criminelle oubliee ? Certes pour l’aspect romanesque, mais peut-etre aussi pour nous montrer une page d’Histoire a la charniere de deux epoques, une periode ou tout bascule; peut-etre aussi pour nous presenter une femme de laquelle elle se sent proche, une femme qui connait l’exil, la fuite et la solitude.

  • Les presentations des editeurs : 14/07/2012

L’HISTOIRE DE CHICAGO MAY. Nuala O’Faolain s’empare du destin d’une jeune Irlandaise pauvre qui, en 1890, s’est enfuie de chez elle pour devenir une criminelle celebre en Amerique sous le nom de Chicago May.

L’amour, le crime et un destin exceptionnel de femme au tournant du XXe siecle : tous les ingredients du romanesque sont reunis. Tour a tour braqueuse, prostituee, arnaqueuse, voleuse et danseuse de revue musicale, May avait une beaute magnetique qui tournait la tete des hommes. Ses aventures la conduisirent du Nebraska, ou elle cotoya les freres Dalton, a Philadelphie, ou elle mourut en 1929, en passant par Chicago, New York, Le Caire, Londres et Paris, ou elle fut jugee pour le braquage de l’agence American Express. Elle vecut sur un grand pied, fit de la prison, et ecrivit meme, dans le genre convenu des memoires de criminels, l’aventure de sa vie.

Partant de ce materiau, Nuala O’Faolain mene une enquete trepidante, tentant de saisir les motivations de cette enigmatique soeur d’Irlande, elle aussi exilee aux Etats-Unis. Car cette heroine romanesque et sentimentale a paye au prix fort l’independance qu’elle a conquise contre les normes sociales. Ici l’ecrivain nourrit de sa propre experience une emouvante reflexion sur la quete d’une femme qui a decide de sortir des sentiers battus, choisissant l’aventure et assumant la solitude.

Nee en Irlande dans les annees quarante, Nuala O’Faolain est desormais un auteur internationalement reconnu. Elle partage son temps entre l’Irlande et New York. En France, ses livres sont publies par Sabine Wespieser editeur.