Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Lignes de faille

Auteur : Nancy Huston

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Actes Sud, Arles, France

Collection : Un endroit ou aller

Prix : 21.60 €

ISBN : 978-2-7427-6259-0

GENCOD : 9782742762590

  • Le choix des libraires : Choix de Manuel Donne de la librairie DE LA LETTRE @ LA BULLE a SAINTES, France (visiter son site) – 10/10/2006

L’histoire d’une famille sur un demi siecle a travers la voix de quatre generations differentes. De san francisco a Munich en passant par Haifa et bien d’autres lieux encore, les quatre personnages voyagent a rebours dans les secrets de famille en racontant chacun leur sixieme annee. Nancy Huston revient avec un roman puissant et delicat a la fois. La construction du recit est tout simplement parfaite. En passant d’une voix a l’autre, on se
prend a detester puis a souffrir pour les personnages. Une famille exceptionnelle et banale, avec ses non-dits, ses souffrances et ses echecs.
Une lecon de vie et d’histoire !

  • Le journal sonore des livres : Charlotte Etasse, eleve du Cours Florent – 20/10/2006

Telecharger le MP3

Charlotte Etasse – 20/10/2006

  • Les presentations des editeurs : 31/08/2006

Je tiens la main de m’man, sa main est avec moi a New York mais sa tete sillonne encore la planete : sans meme nous demander comment on va, elle se met a parler a toute berzingue. Sa voix ne promet rien de bon alors je laisse les mots se produire la-haut, au niveau de la bouche des grandes personnes, pendant que moi je reste pres du sol a etudier les milliers de pieds qui courent dans tous les sens. Je pense a ce qui se passerait si une bombe etait lachee sur JFK et que tous ces gens etaient soudain morts ou demembres en train de patauger dans des flaques de sang. Ma chauve-souris me dit de monter le son des avions bombardiers le plus possible dans ma tete…

N. H.

Nee a Calgary (Canada), Nancy Huston, qui vit a Paris, a publie de nombreux romans et essais chez Actes Sud et chez Lemeac, parmi lesquels Instruments des tenebres (1996, prix Goncourt des lyceens et prix du Livre Inter) et L’Empreinte de l’ange (1998, grand prix des lectrices de Elle).

  • Les courts extraits de livres : 17/10/2006

L’influence de ma grand-mere sur ma vie s’arrete la parce que par bonheur elle habite loin de chez nous en Israel et je ne la vois presque jamais. Je dis par bonheur parce que mon pere ne l’aime pas beaucoup mais en meme temps elle lui fait peur et il n’ose pas vraiment lui tenir tete, alors il y a pas mal de tension chaque fois qu’elle vient chez nous en visite ce qui bouleverse ma mere. Des que mamie Sadie a le dos tourne, papa devient soudain courageux et se met a la critiquer parce qu’elle aime tellement donner des ordres et se meler de ce qui ne la regarde pas. Une fois il a meme dit que c’etait la faute de sa mere si Aron son pere bien-aime, qui etait un dramaturge rate, est mort a l’age de quarante-neuf ans ; maman a dit que c’etait absurde, qu’Aron avait ete tue par les cigarettes et non par son epouse, mais papa a dit qu’il y avait un lien bien connu entre le cancer et la colere refoulee, ce dont je ne suis pas sur ce que ca veut dire, refoule.
Mon pere a vecu en Israel lui aussi quand il avait mon age et il a tellement aime la ville de Haifa que de tous les endroits possibles ou habiter aux Etats-Unis il a choisi la Californie parce que les eucalyptus et les palmiers et les orangeraies et les buissons a fleurs lui rappelaient le bon vieux temps. C’est aussi en Israel qu’il a commence a ne pas aimer les Arabes a cause d’une petite fille arabe dont il s’est entiche la-bas, mais je ne sais pas ce qui s’est passe parce que chaque fois qu’il aborde le sujet il devient completement crispe et taciturne, meme pour maman c’est un mystere l’histoire de cet amour de jeunesse.