Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’imaginaire radical : les mondes possibles et l’esprit utopique selon Charles Fourier

Couverture du livre L'imaginaire radical : les mondes possibles et l'esprit utopique selon Charles Fourier

Auteur : Patrick Tacussel

Date de saisie : 03/04/2007

Genre : Philosophie

Editeur : Presses du reel, Dijon, France

Collection : L’ecart absolu

Prix : 24.00 / 157.43 F

ISBN : 978-2-84066-185-6

GENCOD : 9782840661856

Sorti le : 28/03/2007

  • Les courtes lectures : Lu par Joachim Salinger – 10/04/2007

Telecharger le MP3

Joachim Salinger – 10/04/2007

  • Les presentations des editeurs : 04/04/2007

Ce livre propose une interpretation de l’oeuvre de Charles Fourier (1772-1837), theoricien et poete de l’utopie integrale. En parcourant les paysages inouis de la vie harmonienne, les mondes possibles se detachent concretement a l’horizon des desirs et des passions utiles au bonheur collectif. Leur decouverte est l’aboutissement d’un voyage qui s’ecarte des routes officielles tracees par les dogmes religieux, les illusions politiques ou economiques, l’imposture des techniques specialisees dans la destruction de notre milieu naturel. Charles Fourier denonce une misere sociale deguisee par la propagande du progres ; il expose une science inconnue etablie sur la recherche des analogies entre l’homme et son environnement, un savoir methodique construit sur l’algebre des sympathies essentielles et occasionnelles. L’extraordinaire inventivite dont temoigne son excentrique genie n’est pas sans contraste, ni zone d’ombre ; ces aspects aussi sont examines dans cet ouvrage.

La puissance de l’imaginaire radical se nourrit d’un mouvement profond ou les fonctions sensuelles et les pratiques amoureuses integrent un mecanisme anime par le libre essor de leur luxe interne. Loin d’expulser le reel de notre esprit, la demarche de Fourier entend lui restituer sa veritable richesse en le debarrassant de la crainte du besoin et des affres de la souffrance. Les derniers siecles ecoules ont largement confirme la justesse de ses critiques, l’epoque actuelle semble en accentuer les effets dans la violence et le desordre ecologique ; ce constat invite donc a une intelligence nouvelle de l’existence et de la societe, de leur necessaire metamorphose.

Directeur de l’Institut de Recherches Sociologiques et Anthropologiques – Centre de Recherche sur l’Imaginaire, Patrick Tacussel est professeur de sociologie a l’Universite Paul-Valery, a Montpellier. On lui doit de nombreuses publications sur l’imaginaire collectif, les utopies et les idees sociales.

La collection L’ecart absolu, dirigee par Michel Giroud, se consacre aux formes de pensees novatrices, dans les arts, dans le domaine social et spirituel, refusant la frauduleuse separation entre la transformation sociale et l’innovation esthetique.

  • Les courts extraits de livres : 04/04/2007

Le royaume des cieux

Fourier espere promouvoir un equilibre par generosite et il entend substituer au moi egoiste, celui de l’individualisme, un moi equitable et reciproque. Il s’agit pour lui d’un imperatif categorique conforme aux lois divines de l’attraction. A de nombreuses reprises, il cite les Evangiles pour etayer sa position, et dans Le nouveau monde industriel et societaire, il se lance dans une hermeneutique de contre-fugue afin de convertir tous les incredules a la croyance universelle tiree des Saintes Ecritures. C’est le traitement du texte qui est interessant : Fourier considere que les recits sacres ou religieux operent a partir d’un double codage. En 1802 et 1803, il avait fixe les termes de son interpretation en visant d’une facon polemique un livre ascetique du R. P. Franchi, L’amour du mepris de soi-meme, annonce dans le Bulletin de Lyon de Ballanche (10 brumaire An 11 – novembre 1802) : Il en est des livres de piete comme des predicateurs : les uns conviennent a la classe distinguee, les autres sont pour le menu peuple. Thomas Munzer du monde societaire, Fourier entreprend une lecture des Saintes Ecritures qui annonce sur Terre le Royaume d’Harmonie, sous-entendu dans les sages preceptes du Messie. La reference au christianisme, la reinterpretation des Evangiles et de la vie de Jesus, le retour sur l’Ancien et le Nouveau Testament a la lumiere des progres de la connaissance historique et scientifique, jouent un role essentiel dans la formation ideologique et intellectuelle a l’aube de la civilisation de l’industrie. L’idee que l’histoire puisse avoir une raison superieure aux moyens du developpement economique et social, c’est-a-dire un Esprit susceptible de se realiser, explique les efforts les plus divers pour integrer le message du salut revele dans une religion du salut terrestre. Meme les philosophes et physiologues sociaux, en rupture de foi, ne reculent pas devant cette infraction mentale necessaire. Je l’ai montre a propos de Saint-Simon et Enfantin avec le Nouveau christianisme et d’Auguste Comte – fascine par la coherence spirituelle et l’organisation de l’Eglise catholique -ou de Karl Marx.