Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’invention du fils de Leoprepes ; poésie et mémoire

Auteur : Jacques Roubaud

De la tradition vénérable des arts de la mémoire on déduit une nouvelle manière d’envisager la mémoireelle-même. L’inventeur des arts de la mémoire est aussi l’inventeur de la poésie comme activité artistique autonome, comme art dont le matériauessentiel est la langue. C’est ce lien entre poésie et mémoire qui donne son sens à la tentitive de survie de la poésie dans le monde, aujourd’hui.