D’ombre et de lumiere

Auteur : John Harvey

Traducteur : Jean-Paul Gratias

Date de saisie : 04/06/2008

Genre : Policiers

Editeur : Rivages, Paris, France

Collection : Rivages-Thriller

Prix : 20.00 / 131.19 F

ISBN : 978-2-7436-1800-1

GENCOD : 9782743618001

Sorti le : 09/04/2008

Cela fait quatre ans que Franck Elder a pris sa retraite en Cornouailles, et le telephone sonne rarement. Et lorsqu’il sonne, en general, c’est important. Comme ce jour ou son ancienne femme l’appelle. Claire, une amie a elle, a disparu depuis plusieurs jours. La police de Nottingham est certes sur l’affaire, mais s’il pouvait descendre et jeter un oeil… Elder decide donc de revenir sur ses terres et la decouverte quelques temps plus tard de Claire, va faire remonter le passe, une vieille affaire, jamais elucidee. Elder va reprendre le collier avec ses anciens collegues.
Avec ce troisieme opus John Harvey clot la trilogie consacree a Franck Elder, qu’on va regretter, tout comme on regrette Charlie Resnick (meme si John Harvey a decide de le remettre a l’honneur). L’homme commencait serieusement a s’installer dans le paysage, a faire oublier Resnick, justement (meme si on croisait l’inspecteur a chaque fois) et John Harvey avait trouve un nouveau ton, une nouvelle ambiance, tout aussi bonne. Cette derniere aventure est aussi forte que les precedentes, avec un final prenant. Que ce soit Elder ou un autre, la seule angoisse qu’on peut avoir aujourd’hui, est que John Harvey arrete d’ecrire !

  • Les presentations des editeurs : 11/04/2008

L’inspecteur Frank Elder accepte une nouvelle fois de quitter la Cornouailles, ou il vit retire. C’est a la demande de son ex-epouse qu’il retourne a Nottingham pour tenter de retrouver une femme qui a disparu depuis plusieurs jours. Peut-etre aussi pour renouer avec sa fille Katherine, dont la vie a ete bouleversee par sa faute.
La disparue, Claire Meecham, menait une vie secrete dont meme sa soeur Jennie ne soupconnait pas l’existence. Or a peine Elder a-t-il commence a enqueter que Claire est decouverte, paisiblement allongee sur son lit, mais tout ce qu’il y a de plus morte. Cette mise en scene du cadavre rappelle aussitot a l’inspecteur une vieille affaire, jamais elucidee, sur laquelle il avait travaille huit ans plus tot. C’est ainsi qu’il reprend du service en tant que consultant officiel de la police. Il va faire un terrifiant voyage dans les recoins obscurs d’un cerveau malade…

John Harvey clot avec D’ombre et de lumiere la serie consacree a Frank Elder. Avec cette trilogie et le cycle de Charlie Resnick, Harvey a porte le roman de procedure policiere a des sommets. Il a ete recompense par le Diamond Dagger Award pour l’ensemble de son oeuvre.

  • La revue de presse Martine Laval – Telerama du 24 avril 2008

Ainsi, selon John Harvey, il a pire que le serial killer : il y a le tueur anodin, celui qui sommeille en chacun, peut-etre depuis l’enfance. A quel combat se livrent sempiternellement le bien et le mal ? Sur quels terrains mysterieux et fangeux se cache la conscience d’appartenir au genre humain, avec ses codes, sa morale ? John Harvey explore tout ce qui existe de cruel, d’inhumain, et reussit une fois de plus a chambouler.

  • La revue de presse Gerard Meudal – Le Monde du 10 avril 2008

John Harvey s’est fait connaitre par les aventures de Charles Resnick, qui brosse un tableau sinistre de la societe anglaise pendant les annees Thatcher. Meme si les preoccupations sociales sont moins evidentes dans cette nouvelle serie, elles n’en sont pas totalement absentes. John Harvey, qui trouve le roman policier britannique trop centre sur le seul jeu intellectuel de l’enigme, cherche plutot ses references du cote de la television et du cinema (de Ken Loach en particulier) mais aussi chez les auteurs qui ont su ancrer l’intrigue policiere dans un contexte socio-economique, comme George Pelecanos aux Etats-Unis, le tandem Sjowall et Wahloo en Suede ou Dominique Manotti en France.