Chaos calme

Couverture du livre Chaos calme

Auteur : Sandro Veronesi

Traducteur : Dominique Vittoz

Date de saisie : 02/04/2008

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Grasset, Paris, France

Prix : 21.90 €

ISBN : 978-2-246-72431-5

GENCOD : 9782246724315

Sorti le : 02/04/2008

Pietro n’est pas la lorsque sa femme fait une rupture d’anevrisme sous les yeux de leur fille Claudia. Il n’est pas la car il est en train de sauver une inconnue de la noyade. Petri de culpabilite, il decide de passer ses journees devant l’ecole de Claudia, dans sa voiture la plupart du temps, dans le cafe du coin ou le parc mitoyen. Il observe la vie alentour, les habitants du quartier, les passants, et porte un regard tendre et amer, cynique et doux, sur la vie qui continue son chemin. Il attend. Mais il ne souffre pas. Il est dans cette phase etrange ou le drame est bien present mais n’a pas encore explose en lui, ni en sa fille d’ailleurs, dans un chaos calme comme il le definit.
L’enchainement des consequences de cette immobilite porte tout son entourage, personnel et professionnel, a venir se liquefier dans sa voiture, chacun y allant de son malheur, de la triste anecdote qui a bouleverse sa vie. D’abord objet de compassion, Pietro devient l’analyste involontaire de son monde, l’oreille attentive et discrete dont ces etres au bord de la rupture avaient besoin. En tous les cas jusqu’a ce que sa fille vienne remettre quelques pendules a l’heure.

Un roman fort, tres bien ecrit et aux idees souvent originales. Un sens du retournement absurde digne de Beckett, un existentialisme doux, entre humour tendre et cynisme noir. On referme ce livre en regrettant deja que ses personnages ne nous accompagnent pas plus longtemps. Une reussite.

Chaos calme : un titre surprenant
Pietro, avec son frere Carlo, sauve deux femmes de la noyade. Suite a un quiproquo, les sauveteurs ne sont pas remercies. En rentrant chez lui, il decouvre qu’au moment-meme du sauvetage, sa femme Lara mourrait. Pendant tout le livre, chaque moment heureux est “contrebalance” par un moment tragique ou inversement.
Il decide, lui l’homme d’affaires occupe, de vivre dans sa voiture devant l’ecole de sa fille unique Claudia. Une sorte de vie parallele ou defilent tous ses proches, ses superieurs et collegues. Ils ne viennent pas pour le consoler mais pour s’epancher sur leurs malheurs……
Un petit bijou a deguster…

  • Les presentations des editeurs : 14/07/2012

Pietro Palladini est immobile, Dans l’oeil du cyclone.
Il ne sort plus de sa voiture, garee au bas de l’ecole de sa fille a Milan. Ce quadragenaire seduisant que la vie avait epargne vient de perdre sa femme, Lara. Il attend de souffrir, mais ce n’est pas si facile de ressentir la perte. Les amis et les anonymes viennent lui parler, l’etreindre, partager ce temps suspendu, ce ” chaos calme ” ou il se refugie desormais. Une jolie fille qui promene son chien, les collegues de travail a la veille d’une fusion financiere sans precedent, un frere fumeur d’opium, une belle-soeur qui se denude en pleine crise de nerfs, une milliardaire erotisee, tous perdent a un moment leur calme, leur dignite, leurs masques.
Tous renoncent a la comedie sociale. Sur cette situation digne d’un Beckett loufoque. Sandre Veronesi construit un roman polyphonique, livre de la maturite, emouvant, ample, magistralement tisse : le melange de l’intime dans ce qu’il a de plus vibrant et du reel dans ce qu’il a de plus derangeant.

Informations legales – Programmation : Olf Software – Accessibilite, CSS et XHTML : Gravelet Multimedia