Les crimes de l’accordeon

Auteur : Annie Proulx

Traducteur : Andre Zavriew

Date de saisie : 21/08/2006

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Grasset, Paris, France

Prix : 22.00 � / 144.31 F

ISBN : 978-2-246-64551-1

GENCOD : 9782246645511

  • La revue de presse Christophe Mercier – Le Point

A la fin du siecle qu’il faudra bien s’habituer a appeler l’avant-dernier, un pauvre paysan sicilien laisse sa femme et ses filles au vieux pays et part pour �la Merique� (sic), avec son accordeon vert et son jeune fils, pour faire fortune : il compte fabriquer des accordeons et les vendre… En cinq cents pages serrees, la romanciere multicouronnee (Pen/Faulkner Award, Pulitzer Prize, Booker Prize) des �Pieds dans la boue� et de �Noeuds et denouements� brasse la matiere et les personnages de cinquante romans et recrit l’histoire et la geographie de l’Amerique… De Dos Passos, Annie Proulx a le don pour condenser en quelques pages la matiere de tout un roman. Elle en a aussi la rapidite et le ton : ironique, detache, assez hautain, depourvu de tout sentimentalisme. Malgre, parfois, quelques baisses de regime, tant d’ambition et de talent, une imagination aussi proliferante, montres par un auteur qui se veut demiurge omniscient, laissent pantois.

  • La revue de presse Baptiste Liger – Lire

Cet accordeon est vert, couleur dont on dit qu’elle porte bonheur. Mais, comme tout grand ecrivain qui se respecte (un National Book Award et un Pulitzer a son actif), Annie Proulx aime a faire mentir les idees recues. L’instrument en question serait plutot du genre a attirer la poisse sur ceux qui l’ont entre les mains… Ce sera le debut d’une serie de destins brises, pendant un siecle, pour quiconque possedera ce piano a bretelles maudit. L’epidemie tragique n’epargnera aucun des proprietaires, tous des immigres attires par le reve americain : un Allemand, un Mexicain, un Polonais, un Norvegien, un Francais du Quebec, etc. Les noirs destins de ces personnages valent d’ailleurs a Annie Proulx quelques trepas dignes des meilleurs episodes de Six feet under, comme un symbole de l’esprit feuilletonnesque de ces Crimes de l’accordeon, gros roman diablement plaisant et intelligent…