Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’obligation du sentiment

Auteur : Philippe Honore

Date de saisie : 04/09/2008

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Arlea, Paris, France

Collection : 1er mille

Prix : 15.00 €

ISBN : 978-2-86959-824-9

GENCOD : 9782869598249

Sorti le : 04/09/2008

  • Le choix des libraires : Choix de Lydie Zannini de la librairie DU THEATRE ZANNINI a BOURG-EN-BRESSE, France (visiter son site) – 14/07/2012

Excellente maitrise pour un premier roman, bien construit avec un suspense qui monte, personnages qui nous habitent et une femme qui ne manque pas de charisme, quant a Martin, quel gamin ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

  • Le choix des libraires : Choix de Nadine Dumas de la librairie L’ESPRIT LARGE a GUERANDE, France – 14/07/2012

Magnifique et bouleversant ce recit a trois voix qui revelent l’indicible aux frontieres de la folie.

  • Le choix des libraires : Choix de Max Buvry de la librairie VAUX LIVRES a VAUX-LE-PENIL, France (visiter son site) – 14/07/2012

Toutes les familles ont leur secret dit-on. Mais certains sont plus lourds que d’autres et plus ou moins partage. Le couple Maisne (Louis et Jeanne) est un couple soude, admire, respecte. Mais la petite bourgeoisie provinciale ne serait pas ce qu’elle est sans ses zones d’ombre… Couple desequilibre, elle prend en charge son epoux, le soutient, le protege (Louis etait son oeuvre, son maitre, son enfant, son unique raison d’exister), elle n’est que maitrise et controle, on est loin des sentiments habituels d’un couple chez Louis et Jeanne et pourtant elle lui est totalement devouee et attachee, comme si un contrat les liait… Des le debut de leur union, un secret plane et il mettra du temps a se devoiler. Ils auront un fils, Martin, alors que Louis ne voulait pas d’enfant et que Jeanne savait n’avoir jamais eu de sentiment maternel pregnant. Au debut de son adolescence, Martin disparait brutalement, sans explication pour l’entourage. Le couple essaie de l’oublier et devient encore plus soude qu’auparavant ; pourtant le trio est en etat d’attente (Le temps de l’attente ne se compte pas en seconde, en minute, en annee. C’est un temps aussi morne, aussi lisse, aussi flou que la surface d’un lac. Le temps irresolu de l’attente.). Plus le temps passe, plus les secrets explosent violemment au grand jour et plus les consequences sont lourdes… Martin reviendra evidemment et mettra un point final a la descente en enfer de ce couple d’innommables. Philippe Honore a reussi parfaitement a decrire l’enchainement de cette femme malgre un secret lourd, tres lourd, qu’elle choisit de placer apres son engagement a soutenir son mari, son veritable enfant. Une reussite.

  • Les presentations des editeurs : 14/07/2012

Louis et Jeanne Maisne ont tout du couple soude, irreprochable, respecte. Tellement paisibles. Trente ans que cela dure, sans une ombre.
Neanmoins, ce jour-la, lorsque Martin, leur fils, Martin l’inutile, Martin l’empecheur de tourner en rond, Martin qui reapparait apres dix ans de silence, leur donne rendez-vous a l’aeroport entre deux avions, ils savent qu’ils courent un danger.
Ils savent qu’il va vouloir se venger.
De quoi ? Que va-t-il oser leur reclamer, l’embarrassant rejeton ?
De l’amour ? C’est cela qu’il exige ? Et puis quoi encore !
Chez les Maisne, il n’y en a pas, et il n’y en aura jamais pour lui.

L’Obligation du sentiment est une histoire terrible, construite a la maniere d’un polar, autour d’un secret effrayant, avec ses suspens et ses intrigues, sa victime, ses effrois et ses criminels…

Depuis vingt ans, Philippe Honore adapte des oeuvres litteraires pour la scene. Il a ete directeur de theatre dans le Jura (Dole, Lons-le-Saunier) et dans les Yvelines (Velizy-Villacoublay).
Son premier roman, La Mere prodigue, est paru en 2001 aux editions du Bord de l’eau.