Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’odyssee d’un voleur de pommes -preface d’y. niborski

Auteur : Moishe Rozenbaumas

Ce récit est un témoignage sur la réalité du monde juif d’Europe de l’Est avant 1945. C’est aussi un document sur l’Armée Rouge et le système stalinien vécu de l’intérieur. Né en Lituanie en1922, Moïshé Rozenbaumas raconte la vie de cette société pauvre et laborieuse à la veille de sa destruction. Seul rescapé de sa famille restée en Lituanie, il doit sa survie à sa fuite qui le conduit jusqu’aux frontières de la Chine. Il connaït l’internement dans un kolkhoze d’Ouzbékistan, puis passe quatre années dans l’Armée rouge. Il connaît la violence des combats, la rigueur du froid, la faim, la peur, auxquels il résiste par sa volonté de vivre. Il devient cadre communiste à Vilnius où il connaït de l’intérieur l’enfer du système stalinien. En 1957, il s’enfuit en France avec sa femme et ses deux enfants, où il parvient à retrouver la vie normale, sa dignité d’homme, et sa rage de vivre contre la fatalité de l’histoire.