Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’oiseau de nulle part

Auteur : Pierre Gabriel

contre la vitre oú le jour se défait, bute un oiseau perdu, en quête d’un regard d’enfant, la main cherche à saisir, ce qui palpite encore de son vol, dans le vent d’une autre mémoire.
mais le ciel glisse entre ses doigts, et sur la vitre à jamais close, nulle trace ne perpétue, l’oiseau surgi de nulle part.