Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Ma petite boucherie : poesie post-commemorative et pre-optimiste

Auteur : Lambert Michael

On me dit commémoration.
Quelle mémoire ai-je en commun ?
On me dit commémoration.
Quelle mémoire ai-je en commun.
Avec le sang d’une boucherie ?
On me dit boucherie.
Je pense corps confinés au statut de carcasse.
Par centaines.
Par milliers.
Par centaines de milliers.
Suspendus aux manches de baïonnettes patriotiques.
Suspendus aux crochets d’une histoire en marche.
On me dit boucherie.
Je pense millions de corps carcasses.
À la conscience décapitée.