Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Malpaire ou la mémoire impossible

Auteur : Jean-Pierre H. Tétart

Malpaire. D’abord, c’est un lieu, une friche, une histoire en miettes, une mémoire en friche. Des voix – qui n’ont jamais su dire que les choses. -, celles des pères, ouvriers dans des usines qui s’appellent partout Malpaire : « le mauvais lieu ».
Malpaire, c’est aussi une vraie usine, à la campagne, usine d’armement, un endroit où la brutalité anonyme du sort d’ouvrier se double d’un danger de mort permanent.
Malpaire, ce sont des voix qui témoigent et commentent ce qu’on a retenu des vies perdues d’André et de Louis. Chronique de ces corps pesants et insaisissables, portés par des consciences dont on ignore presque tout, sauf qu’elles animaient ces corps inconnus qu’on a aimés, dont on est la chair de la chair. Des sensations étrangères, des bribes, des morceaux, qui ne portent pas de leçon et ne serviront plus.