Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Megapoles

Date de saisie : 02/03/2007

Genre : Photos

Editeur : ! editions !, Montdidier, France

Prix : 29.00 / 190.23 F

ISBN : 2-916347-01-1

GENCOD : 9782916347011

Sorti le : 15/02/2007

  • Les courtes lectures : Lu par Marie Nicolle – 17/03/2007

Telecharger le MP3

Marie Nicolle – 12/03/2007

  • Les presentations des editeurs : 17/03/2007

Cultiver le gout de la culture hybride entre son, image et mot a travers le nomadisme artistique de MEGAPOLES. Un etrange periple a la decouverte de New York, Paris, Bombay, Londres, Moscou et Tokyo.

  • Les courts extraits de livres : 17/03/2007

Chaque ville possede sa propre palette sonore. Des eboueurs de l’aube aux lieux de cultes, des annonces par megaphones, aux transports en commun, tous les bruits de la ville definissent son identite, en correlation avec le temps et l’heure.
Ces vies urbaines qui n’accomplissent pas les memes actes au meme moment, permettent de mettre en perspective ou en relation les activites de villes entre elles. Ainsi, lorsqu’il est six heures du matin a New York, il est midi a Paris : le ramassage des poubelles d’acier de Greenwich Village rythment la sortie des bureaux du boulevard Hausmann et alors qu’il est six heures du matin a Londres, New York est cadencee par sa vie nocturne. Au meme moment mais pas a la meme heure, la ville s’eveille, butine, et se couche dans un environnement sonore qui lui est propre.
Le projet musical exploite les sonorites urbaines soit en articulant une composition autour des propositions rythmiques naturelles de la megapole, soit en utilisant les atmospheres sonores comme element a part entiere de l’orchestration (echantillonnage).

Un theme musical lie a chaque instant de la journee et utilisant un son typique de la rue, pourra etre ecoute de maniere autonome ou associe a une autre megapole en fonction du fuseau horaire. Chaque bruit de la vie urbaine possede une identite timbale ou rythmique. Ainsi, les cellules rythmiques exposees par multiples generateurs (conversations, vehicules, usines) offrent une base de reflexion compositionnelle. Le timbre extrait ou non de son contexte est element de creation, tant la ville propose une large palette de sons diversifies.