Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Melnitz

Auteur : Charles Lewinsky

Traducteur : Lea Marcou

Date de saisie : 17/09/2008

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Grasset, Paris, France

Prix : 22.90 €

ISBN : 978-2-246-71671-6

GENCOD : 9782246716716

Sorti le : 17/09/2008

  • Le choix des libraires : Choix de Claire Strohm et Robert Roth de la librairie AU MOULIN DES LETTRES a EPINAL, France (visiter son site) – 14/07/2012

La reussite de ce roman tient a ce qu’il atteint ce difficile equilibre entre le particulier et l’universel. De cette famille juive implantee a Endingen, petit bourg “autorise” aux juif, a “l’emancipation” dans la ville de Zurich, 5 generations plus tard, que de chemin parcouru. Et pourtant : aspirer a devenir un citoyen suisse ordinaire ne suffit pas, le repli communautaire vous est impose, malgre vous, par ceux-la meme qui le denoncent. Bref, on l’aura compris, Lewinsky interroge avec beaucoup de subtilite non denuee d’humour le devenir d’une minorite a la fois fortement impregnee de sa propre culture et tentee, aussi, pour rompre ses chaines, de la dissoudre dans le creuset dominant. Alors faut-il se debarrasser de la memoire qui vous encombre ou s’y cramponner pour mieux lutter contre le courant ?

  • Les presentations des editeurs : 14/07/2012

Melnitz, c’est la saga de la famille Meijer, une famille juive suisse, de 1871 a 1945 – de la guerre franco-prussienne a la fin de la deuxieme guerre mondiale. Un grand roman salue comme le Cent ans de solitude suisse.
En 1871, les Meijer – Salomon le marchand de bestiaux, sa femme Golda, leur fille Mimi, romanesque et coquette, et Hannele, une orpheline qu’ils ont elevee, vivent a Endingen, bourgade helvetique qui fut longtemps l’une des deux seules ou les Juifs etaient autorises a resider.
L’arrivee, impromptue, de Janki, un vague cousin, qui s’installe chez eux, va bouleverser ce petit monde clos. Il aurait, dit-il, vecu a Paris. Il est beau parleur, hableur et ambitieux. Il ouvre a Baden, la ville voisine, un magasin Aux Tissus de France, et, epouse Hannele la laborieuse, qui va travailler avec lui avant de fonder son propre magasin, les Galeries Modernes. Mimi epouse Pin’has, le fils du boucher et erudit talmudiste, follement amoureux d’elle et qui le restera toute sa vie.
La famille Meijer a commence son ascension sociale, quitte peu a peu Endingen pour Baden, puis Zurich. Entre dans la modernite. Parallelement, Janki multiplie les efforts pour etre admis dans la societe suisse, toujours foncierement antisemite. Son fils Francois va finir, dans le meme espoir, par se convertir.
Comme toutes les familles, les generations successives de Meijer vivent leurs amours, leurs drames, leurs succes et echecs professionnels, evoluent- y compris sur le plan religieux – en passant du 19eme au 20eme siecle. Mais leur histoire est profondement marquee par l’Histoire. Ainsi, pendant la guerre de 14, Zalman, le gendre de Janki, ancien militant syndicaliste aux Etats-Unis, franchit les lignes de front pour aller chercher son fils Ruben, qui etudie dans une Yechiva au fin fond de la Galicie, ou avancent les Cosaques. Cependant qu’Alfred, le fils de Francois, est soldat dans l’armee francaise et tue en Alsace. En 1937, Hillel – petit-fils de Zalman – ardent sioniste qui se prepare a l’emigration en Eretz Israel – se bat, a Zurich, avec les pro-hitleriens du Front National. Arthur, le plus jeune fils de Janki et Hannele, devenu medecin, soigne gratuitement les enfants juifs refugies d’Allemagne, acceptes pour 3 mois en Suisse, et finit par epouser la mere de deux d’entre eux, afin de lui permettre de recevoir un visa d’entree en Suisse – laquelle a ferme ses portes aux persecutes. Ruben, devenu rabbin dans une ville allemande, decrit dans ses lettres une situation de plus en plus sombre, mais refuse d’abandonner sa communaute. Il va disparaitre, avec sa famille.
1945 : L’Oncle Melnitz est de retour et raconte. La premiere phrase du livre a dit de lui :Apres sa mort, il revenait. Toujours. Il apparaissait aux moments cruciaux aupres de l’un ou l’autre des Meijer pour evoquer des souvenirs, souvent tragiques, du passe, leur rappeler qu’ils ne sont pas des Suisses tout a fait comme les autres. A present, lui qui sait tout – Melnitz ou la memoire – raconte aux Meijer survivants, et a qui veut l’entendre, des evenements du passe recent, incroyables, surtout ici en Suisse ou l’on a vecu toutes ces annees sur une ile, et que souvent l’on aurait prefere ignorer.
Vous avez eu de la chance, vous, ici, en Suisse, observe l’oncle Melnitz…

Charles Lewinsky est ne en 1946 a Zurich.
Apres des etudes de litterature allemande et de theatre, il debute son apprentissage de metteur en scene avec Fritz Kortner. Tour a tour dramaturge, scenariste, parolier ou metteur en scene, il est l’auteur de tres nombreux spectacles primes. Son roman Johannistag (a paraitre chez Grasset) lui vaut le prix de la Fondation Schiller en 2000.